Absolution #1, le héros super zéro

Animer un superhéros complètement borderline, tuant façon boucherie des criminels qui ont bien mérité la peine capitale, pourquoi pas ? Warren Ellis a exploré le thème avec brio dans Black Summer, No Hero et Supergod. Manque de bol, pas la moindre trace de second degré dans Absolution, que ce soit dans le propos ou le dessin. Pis, à mesure que les chapitres défilent on se demande si l’ensemble n’est pas un bête plaidoyer en faveur de la peine de mort. À fuir.
Absolution #1
De Roberto Viacava et Christos Gage
Glénat | 192 p. | 14,95 €


A propos de l'auteur

La Rédaction

Né en 2005 sous la forme d'un webzine PDF, Wart a évolué en site d'actu sur la BD, le comic et le manga à partir de 2007.

Ajoutez votre grain de sel :