Angoulême 2010 : Palmarès

15

Retrouvez ci-dessous les lauréats du 37e festival international de la bande dessinée d’Angoulême. Via Benjamin Turquier.

Fauve Jeunesse : Lou #5, de Neel.
Fauve Patrimoine : Paracuellos, de Gimenez
Fauve Révélation : Camille Jourdy (Rosalie Blum)
Prix de l’Audace : Alpha Directions, de Harder
Prix Regard sur le monde : Rébétiko, de Prudhomme
Prix de la série : Jérôme K. Jérôme Bloche, de Dodier
Prix Intergénérations : Messire Guillaume, de Bonhomme et Bonneval
Prix Spécial : Dungeon Quest, de Daly
Prix Fnac SNCF : Paul à Québec, de Rabagliati

Fauve d’Or 2010 : Pascal Brutal, de Sattouf

A propos de l'auteur

La Rédaction

Né en 2005 sous la forme d'un webzine PDF, Wart a évolué en site d'actu sur la BD, le comic et le manga à partir de 2007.

15 Responses

  1. dolph

    C’est vraiment étonnant de voir « Paul à Québec » primé alors que se livre n’est même pas encore parue en France…

    Répondre
  2. loic

    Fin 2009 Messire Guillaume n’était pas disponible chez mon libraire.
    Il n’est arrivé qu’en janvier 2010.
    C’était pareil chez vous ?

    Achetez REBETIKO !

    Répondre
  3. loic

    Julien Neel a déjà été récompensé par un Fauve Jeunesse pour le Lou#1. Pourquoi lui redonner un prix ?
    Il est difficile de faire vivre une série jeunesse mais Lou n’a pas besoin d’un Fauve pour fonctionner. Je trouve dommage ce choix… même si c’est celui des enfants.
    J’adore Lou. Julien Neel est un grand auteur mais franchement…

    Le cas Paracuellos.
    Album édité par Fluide.
    On le laisse indisponible durant quelques années… on le relance dans une autre forme (intégrale) et hop ! on obtient le prix patrimoine.
    Je trouve cela très très étrange.

    Bravo à Camille Jourdy. C’est super mérité !

    Je n’ai pas lu le prix de l’audace… impossible de me prononcer.

    Prix de la série : Jérôme K. Jérôme Bloche, de Dodier
    Là, j’ose envisager que c’est bien la série qui a été récompensé.
    je suis un grand amateur de Bloche et du travail de Dodier… mais ce volume publié en 2009 est le plus mauvais de la série. Pourtant, je suis content pour cette série que je trouve d’une grande qualité.

    Prix Intergénérations : Messire Guillaume, de Bonhomme et Bonneval
    Je me pose toujours la question de sa mise en vente.
    Pouvez vous me dire si, comme je le crois, l’ouvrage n’a été mis en vente que début 2010 ?

    Je n’ai pas lu Dungeon Quest, de Daly

    Comme Dolph, je suis surpris par le prix Paul à Québec. On récompense un ouvrage qui n’est pas encore disponible en France.
    Samedi, dans la bulle nouveau monde, des lecteurs cherchaient cet ouvrage… et ne le trouvait pas… pff !

    Prix Regard sur le monde : Rébétiko, de Prudhomme
    Si est agréable de lire que Rebetiko a obtenu un prix, je suis triste pour David Prudhomme. Pourquoi ce livre n’a t’il pas eu le fauve d’or ?
    Je ne comprends pas… Je trouve qu’il y a une injustice…
    Pascal Brutal méritait sûrement un prix mais sûrement pas celui de l’album de l’année.

    Une déception…

    Répondre
  4. JK

    Oui, l’intégrale Messire Guillaume est bien sorti mi-janvier de cette année et Paul à Québec n’est pas encore sorti en France.

    Vous devriez lire le Alpha qui a eu le prix de l’audace. Chez Wart, nous espérions qu’il emporte le Fauve d’or sans nous faire trop d’illusion. Par contre, on l’a de loin préféré à Rébétiko.

    Répondre
  5. dolph

    Ouai Alpha c’est très bon mais hyper pointue dans sa lecture, vraiment pas à la porté de tout les lecteurs… et puis aussi de toute les bourses!! Du coup préféré l’emprunter dans une bibliothèque près de chez vous avant :o)

    La sélection finale restera toujours discutable, néanmoins j’ai vraiment du mal a comprendre l’intérêt de pouvoir choisir des albums qui ne sont pas encore sorties, avec 4000 sorties par an est-ce que l’on a vraiment besoin de ça? (ou même compter des intégrales comme la guerre d’Alan ou Messire Guillaume)

    Répondre
  6. JK

    Alpha souffre clairement de son prix. Par contre je ne vois pas en quoi vous l’avez trouvé pointu ? Le travail de vulgarisation me paraît exemplaire et je il me semble que l’auteur s’attache à ne jamais être technique dans son propos.

    Répondre
  7. dolph

    Pour tout te (vous aussi??) je n’en ai prouvé aucune difficulté de lecture. En fait je suis libraire et je me suis pas mal cassé les dents en essayant de parler de ce coup de cœur au clients. Si je met de côté les refus dut au prix, les principales raisons de refus étaient que l’album soit muet (même si pas vraiment), le besoin de devoir se concentré pleinement dans cette lecture, et aussi qu’il était complètement déstabilisant dans sa forme (nombre de page élevé)…

    Depuis mon arrivé dans cette librairie j’ai un peu plus les yeux ouvert sur la réalité des lecteurs de bande dessinée et je ne pense pas que je puisse conseiller cette album à une personne qui souhaite se lancer dans la BD; il faut passer par plusieurs étapes et ce livre n’est pas un livre évident, il est un bon livre d’amateur curieux.

    Répondre
  8. loic

    Je vais attendre un passage en bibliothèque pour le lire.
    Je ne suis vraiment attiré par cet ouvrage… mais sur vos conseils, je vais tenter.

    Répondre
  9. zeTROUBADOUR©

    yep ALPHA mérite son « PRIX de L’AUDACE » mais au train où ça va ils vont du mal à le donner tous les ans celui-là.

    sinon YESSSSSSSSSSSSS! BARU capitaine !!

    Paracuellos, GIMENEZ est un auteur culte en espagne, moins ici mais il mérite d’être découvert.

    si les bouquins ne sont pas sortis en france alors peut être que le prix les fera MIEUX connaître une fois sorti, et cela aura enfin une utilité… même si elle est mercantile.

    il faut bien comprendre que le festival ne va pas chercher les livres ou peu.
    on lui présente les livres, comme cela se fait dans beaucoup de prix.

    parfois on sent que le festival est passé à coté de bons livres alors ils se rattrapent… mais il ne faut pas se faire d’illusion.
    si c’était le public qui votaient c’est XIII ou ZEP ou ASTERIX qui auraient le prix tous les ans.

    regardez le prix des écoles d’angoulème (comme c’est mignon… bon passons)
    c’est le surfeur idiot qui a eu le prix, et je crois que c’est le truc le moins funky dans TCHO mais les DJEUNS adorent…

    sinon je ne peux pas m’empêcher de voir cette sélection un brin orienté…
    mais je pense que les indés ont plus besoin d’avoir de prix que les gros.

    mais par exemple GHOST MONEY de SMOLDEREN et BERTAIL est un livre incroyablement novateur dans sa forme et son fond. et là rien ?

    CRIMINAL (BRUBAKER & PHILIPS) est un polar bien au dessus de ce qui se fait et même dans les adaptations de romans… rien.

    ROCHER ROUGE (KSTR) est un one shot super bien foutu… rien.

    ah oui dans mon oreillette on me dit que le PRIX DE LA MODERNITÉ, c’est pour l’année prochaine… pff

    Répondre
  10. zeTROUBADOUR©

    mais tous les lauréats sont des gens biens, ils font de la BD.
    après est-ce qu’on va se trainer jusqu’au magasin pour acheter ?

    mais à la base, potentiellement, sur le papier, c’est des gens extraordinnaires. ;)

    bon il y avait d’autres aussi, mais ceux là sont biens…

    Répondre
  11. zeTROUBADOUR©

    bon qu’on donne des prix aux AMIS, c’est presque normal.
    mais aussi aux politiques pour avoir boucler le budget de l’année…
    ouh la la. bravo les gars.

    quelqu’un peut me conseiller une bonne maison d’édition indé ?
    ma mère veut que j’ai le prix l’année prochaine.
    je peux faire un blog bédé aussi, si vous voulez ?
    comme ça, c’est tout fini avant la signature… ;)

    Répondre
  12. Mr Sheep

    Ce qui est marrant, c’est que c’est déjà très rare qu’une BD d’humour ait un prix, et quand ça arrive les gens sont outrés et râlent.

    Répondre

Ajoutez votre grain de sel :