Bagmen, le polar bien burné made in France

000_BAGMEN-KSTR-cover1AAmazing Améziane a beau partager son atelier avec le turbulent Troubadour, ça ne l’empêche pas de se concentrer sur ses productions BD, ainsi Bagmen, un polar noir de chez noir – qui se passe essentiellement de nuit – du côté de Las Vegas, ville où rappeurs et célébrités « claquent leurs royalties et peuvent enfin vivre comme dans leurs clips ».

Problème, Alice Torrio, starlette de télé-réalité et fille d’un des parrains de la ville, vient d’être kidnappée par une bande de fâcheux. Serait-ce un coup des narcos ? Ou le rapt cache-t-il des enjeux plus inattendus ? Bronson et Iceberg, duo de porte-flingues à la solde du parrain, filent sur les traces de la petite, armés de deux millions de dollars, somme réclamée pour la rançon, et de gros flingues prêts à cracher leurs balles.

Sans concession, le récit multiplie les morts violentes, les tensions, les scènes dures, sans jamais sombrer dans l’insoutenable. Un équilibre dû aux dialogues ciselés, plein d’humour et de punch lines irrésistibles, genre le dernier mec d’Alice Torrio : beau comme un perroquet, car “il a une très belle queue”. Résultat, Bagmen tape fort rayon polar dense et chapitré, et n’a rien à envier à Scalped et autres pépites du label Vertigo.

D’ores et déjà dispo en librairie, l’œuvre est gratuitement publiée en épisodes – 10 sont déjà parus – sur le site Delitoon. Difficile de passer à côté ! Et preuve qu’Améziane n’y est pas allé à l’économie, il regroupe sur une page Tumblr tout un tas de fausses couvertures, en hommage à la collection Criterion.

[alert-note]Bagmen, Amazing Améziane, KSTR, 16 €.[/alert-note]

Bagmen 2
Bagmen 3
Bagmen 4
Bagmen 5
BAGMEN_criterion_11-
000_BAGMEN-KSTR-cover1back

© KSTR, Amazing Améziane.

 

A propos de l'auteur

John Kay

Twitter

Je suis capitaine de Wartmag.com et journaliste au mensuel BD Casemate.

Ajoutez votre grain de sel :