BD – ARZAK #1, de Mœbius

2

Imaginez le grand Ouest rocailleux et sec du Blueberry de Jean Giraud. Collez-y Arzak l’Arpenteur, icône SF pondue dans Métal Hurlant par Mœbius, et vous obtenez un mix inédit entre les mondes de Giraud et Mœbius. Si esthétiquement la formule est savoureuse, le scénario concocté par l’auteur séduit moins, malgré son côté cheap qui sent bon les années 80. Une lecture nécessaire pour qui aime le personnage (Arzak, comme Mœbius), mais pas prioritaire pour les budgets serrés, surtout quand pour plus de pages et moins cher, on peut s’offrir une tuerie tel que Le Troisième Testament – Julius.
En deux mots : Western sous acide
De Mœbius, chez Glénat et Mœbius Productions – 80 pages – 18 €

A propos de l'auteur

La Rédaction

Né en 2005 sous la forme d'un webzine PDF, Wart a évolué en site d'actu sur la BD, le comic et le manga à partir de 2007.

2 Responses

  1. ferra Olivier

    Bon, je suis pas objectif mais avec un budget serré (très serré) Arzak était LA priorité absolue du moment. Je n’ai pas été déçu. Dessins superbes (contrairement à Julius), mise en couleur magnifique…(entre dépouillement parfait et effets sidérants (je l’ai dit, je ne suis pas objectif !) scénario bavard et amusant, comme une petite histoire dans la grande, un morceau de saga intergalactique. Seul bémol: Il faut attendre la suite et le Maître commence beaucoup de choses dont on attend la suite ! (Le Tueur déprime, L’homme du Ciguri (celui-ci était peut-être terminé mais n’en donnait pas l’impression, tellement il était frustrant par sa briéveté après Le Garage Hermétique)…)

    Répondre
  2. Stanislâche

    C’est tellement plus marrant de commencer des histoires sans les finir, et comme ça o peut rêver la suite et ça coute pas un rond, il a bien raison Papy Moeb, c’est un maître !

    Répondre

Ajoutez votre grain de sel :