Des lectures en juin (4)

STAR WARS : LEGACY T1

Événement dans l’univers étendu Star Wars avec ce tome qui ouvre une nouvelle époque entièrement inédite. Comme l’empereur Palpatine en son temps, de nouveaux Siths prennent le pouvoir, rompant au passage avec les traditions de l’ordre obscur. Même topo pour Cade Skywalker, le dernier descendant de la prestigieuse lignée, qui préfère la vie de truand à celle de Jedi. Les designs extras et l’histoire haletante promettent de faire date dans l’univers Star Wars.
En deux mots : avalanche de Darks
De Duursema et Ostrander aux éditions Delcourt – 230 pages – 7,50 €

SHEYTAN

Complètement occulté par l’affaire Vilebrequin, Sheytan est une sorte de Joe Bar Team placé sous le signe de la musique et du rock. Les références sont nombreuses avec le fantôme de Frank Zappa en premier lieu qui s’en va guider cette bande de jeunes en mal de vrai rock n’ roll. Viravong tire à vue sur la variété, sur les chanteurs métrosexuels et sur l’informatisation du son. Les lecteurs de la génération 70s vont adorer, les plus jeunes auront du mal a entrer dans le trip.
En deux mots : wock & woll
De Viravong aux éditions Casterman (KSTR) – 100 pages – 10 €

ABARA T2

Balayées, nos habitudes de lecture ! La noirceur du feutre de Tsutomu Nihei compte les abattis du monde et offre au personnage d’Ayuta, devenue une sorte de démon géant, des envies de folie destructrice. Voire autodestructrice. Toujours truffé d’ellipses, le deuxième volume de la série n’apporte aucune tension scénaristique, mais l’auteur conserve son style audacieux post-apocalyptique et, par conséquent, nos suffrages.
En deux mots : saturday Nietzsche Fever !
De Tsutomu Nihei aux éditions Glénat – 210 pages – 6,50 €

DURANDUR T3

Après un deuxième tome décevant, Durandur s’enfonce un peu plus dans la surenchère sans surprise, loin de la fraîcheur et de la saine provocation du tome 1. L’auteur se met en scène lui-même, s’invitant comme un trouble-fête au milieu d’histoires courtes qui tournent autour de la scatophilie ou de la zoophilie. Au bout du compte, la provocation tourne à l’ennui.
En deux mots : ferme là !
De Durandur aux éditions Carabas – 140 pages – 20 €

LINCOLN T5

Dans ce cinquième épisode, Dieu entraîne Lincoln au coeur de la révolution mexicaine. Bien sûr il s’en tape méchant, mais est contraint à l’action. Malheureusement, pas de gros coup de gueule, pas de colère, ni de bonne baston à la Lincoln et encore moins de résurrection. Le style graphique a également changé, adieu l’effet crayonné et bonjour aux couleurs en dégradé.
En deux mots : Reviens batard !
De Olivier, Jerôme et Anne Claire Jouvray aux éditions Paquet – 46 pages – 11 €

MOONLIGHT MILE T8

Tout comme son impressionnante base militaire lunaire, les USA dissimule à présent une catastrophe écologique terrestre suite à la chute du module 6. Sur la Lune, des sabotages provoquent une psychose terroriste qui aggrave une discrimination entre ouvriers et ingénieurs. Ce manga mondialisant, tout aussi saisissant qu’Eden, excelle dans la rotation des principaux personnages. Ces derniers, plongés peu à peu dans le sombre dessein hégémonique américain assistent aux prémices d’une seconde Guerre Froide.
En deux mots : blue and White in the Dark
De Yasuo Ohtagaki aux éditions Panini – 210 pages – 9 €

BPRD T5

Fraichement installés dans leur nouvelle base du Colorado, les agents du B.P.R.D. reviennent aux fondamentaux, dans un combat face à la flamme noire, un nouveau super-vilain nazi au look démentiel. Ajoutez à cela la mort d’un des personnages principaux et le dessin toujours aussi exceptionnel de Guy Davis, cela donne naturellement un très bon tome pour le spin off d’Hellboy.
En deux mots : nazis et tentacules
De Mignola, Arcudi et Davis aux éditions Delcourt – 172 pages – 15 €

CITE 14 T3

Aprés un deuxième épisode réussi, Les Tables tournantes ressemble à une interlude qui creuse davantage l’histoire du personnage de Mac Keagh, servant au passage son lot de fusillades et autres menaces de mort. Fourmillant de détails, Cité 14 parvient en si peu de pages à installer une véritable ambiance et un attachement aux personnages. A un prix pareil, l’expérience est incontournable.
En deux mots : feuilleton populaire
De Gabus et Reutimann aux édtions Paquet – 32 pages – 1 €

Précédents albums.

A propos de l'auteur

La Rédaction

Né en 2005 sous la forme d'un webzine PDF, Wart a évolué en site d'actu sur la BD, le comic et le manga à partir de 2007.

Ajoutez votre grain de sel :