Donjon, la fin d’une époque

3

Avec la méthode Grogro à paraître en juin chez Delcourt, Manu Larcenet met fin à sa participation à l’aventure Donjon. Outre son retrait de Donjon Parade, c’est le départ du dernier dessinateur historique après Sfar, Trondheim et Blain, respectivement remplacés par Kerascoët, Boulet et Gaultier.

Si l’on ignore encore le nom du repreneur de la série Parade – il se murmure le nom de Cartier, le dessinateur de Kaput et Zözky – on sait que c’est Obion qui reprend le flambeau porté pendant 2 tomes par Kerascoët sur la série Donjon Crépuscule.

D’ici la parution de ces prochains albums, on peut toujours se replonger dans les planches Donjon Pirate sur les blogs consacrés. Peut-être que parmi ces dessinateurs, dont la plupart sont issus de la blogosphère, on trouvera de futurs réguliers sur l’univers Donjon !

Ci-contre, Wandrille alias Marcel Marcel, le capitaine à l’origine de Donjon Pirate.

A propos de l'auteur

La Rédaction

Né en 2005 sous la forme d'un webzine PDF, Wart a évolué en site d'actu sur la BD, le comic et le manga à partir de 2007.

3 Responses

  1. Jordy

    tous ces changements me font m’interroger sur la suite de Donjon… C’est triste de ce dire qu’il n’y aura jamais de fin à cette histoire.

    Répondre
  2. cé-go

    Larcenet explique bien pourquoi il a pris une telle décision sur son site.
    Mais c’est bien triste pour le série effectivement.
    Maintenant, les deux compères Sfar et Trondheim restent aux manettes donc il n’y a pas de quoi s’affoler 😉

    Répondre

Ajoutez votre grain de sel :