Festival d’Angoulême : Beaujean, Tribot et Finet succèdent à Benoît Mouchart

1
Fauve-LOGO-Festival-International-de-la-Bande-Dessinee-Angouleme

En devenant directeur éditorial BD des éditions Casterman, Benoît Mouchart laissait vacant le poste de directeur artistique du Festival international de la bande dessinée d’Angoulême. En lieu et place de ce poste, le festival annonce la création d’un Comité de programmation, composé du journaliste-libraire-conférencier Stéphane Beaujean (rédacteur en chef du magazine Kaboom), de la responsable du Quartier Jeunesse et Pavillon Jeunes Talents Ezilda Tribot, et de l’auteur-journaliste-éditeur-conférencier Nicolas Finet.

Aux côtés de Franck Bondoux, délégué général du festival et « partie prenante du Comité », ces personnalités actives depuis plusieurs années au sein de l’organisation du festival vont « définir, élaborer et réaliser les contenus artistiques [de la 41e édition], en interaction avec les professionnels de la bande dessinée – au premier rang desquels les auteurs et les éditeurs ».

Le FIBD n’exclut par ailleurs pas l’ouverture du comité à de nouvelles personnalités au fil des semaines ou prochains mois. D’un côté, on peut voir ça comme une grande souplesse, à l’heure où l’offre BD n’a jamais été aussi riche ; de l’autre cette direction collégiale paraît un poil floue…

A propos de l'auteur

John Kay

Twitter

Je suis capitaine de Wartmag.com et journaliste au mensuel BD Casemate.

Une réponse

Ajoutez votre grain de sel :