Jericho, la nouvelle série post-apo

3

Jericho est la nouvelle série phare de CBS. Imaginée par Jon Turteltaub, réalisateur de Rasta Rockett, Phénomène et dernièrement Benjamin Gates, Jericho est une série catastrophe. L’intrigue est pour le moment très simpliste : on suit la vie d’une petite bourgade du Kansas qui du jour au lendemain se retrouve coupée du monde suite à plusieurs explosions nucléaires sur l’ensemble du territoire américain. Les habitants vont essayer de savoir ce qui s’est passé tout en tâchant de réorganiser la vie communale.

Pour le moment, seuls onze épisodes sur les treize prévus ont été diffusés aux Etats-Unis. Mais l’on peut d’ores et déjà se faire une idée générale sur la série. Car en plus de l’aspect catastrophe, on a droit à un déluge de grand patriotisme à l’américaine. Tous les clichés du genre sont présents, de la vie de la famille à la vie communautaire. Cependant, cette saison initiale permet de poser les premières intrigues de l’histoire : que s’est-il passé pour que les Etats-Unis soit ainsi touchés par des attaques nucléaires ? Qui en sont les commanditaires ?
De plus, les scénaristes ont ajouté d’autres intrigues pour rendre l’ensemble plus mystérieux. L’un des principaux personnages, Jake Green (Skeet Ulrich) cache un passé assez trouble. Ayant fuit sa famille suite à une querelle, on ne sait pas ce qu’il a fait durant les années qui ont suivi. Surtout qu’à son retour, ses proches le trouvent changé : il a appris le maniement des armes, sait se défendre et semble s’y connaître en stratégie militaire. Tout comme Robert Hawkins (Lennie James), qui a emménagé à Jéricho quelques jours à peine avant les « incidents ». Ces deux personnages sont pleins de secrets et permettent de tenir le spectateur en haleine.

Cependant, si le concept est assez original, le spectateur peut vite s’ennuyer face au déluge de niaiseries américaines. Certes les trois premiers épisodes sont prenants, grâce notamment aux moyens mis en oeuvre par la ville pour survivre ainsi qu’aux divers rebondissements, mais il faudra attendre la fin de la saison pour relancer l’intrigue.

Squekky

A propos de l'auteur

La Rédaction

Né en 2005 sous la forme d'un webzine PDF, Wart a évolué en site d'actu sur la BD, le comic et le manga à partir de 2007.

3 Responses

  1. ADN

    Très déçu par Jericho.
    Les révélations (en nouvelles séries) de cette saison pour moi sont « Heroes » et « Dexter ».

    Répondre
  2. Wart

    On est bien d’accord !
    Heroes, à plus d’un titre, est vraiment la grosse surprise de l’année passée. Reste à voir comment va se boucler la première saison, mais c’est vraiment du trés bon. On va trés vite en parler ici d’ailleurs !

    Répondre

Ajoutez votre grain de sel :