Kaboul Disco (Nicolas Wild) aux éditions La boîte à bulles

Apprendre en s’amusant, c’est un des nombreux aspects de Kaboul Disco, une petite surprise à paraitre le 3 octobre chez la boîte à bulles. En voyage pendant 5 mois en Afghanistan, Nicolas Wild a eu pour mission de mettre en image la jeune constitution afghane à destination des écoles du pays. Au sein d’une petite entreprise de com’, il participe aussi à des affiches et prises d’images pour des spots commandés par l’armée afghane.

A mi chemin entre le reportage et l’autobiographie, Kaboul Disco est un patchwork d’anecdotes croustillantes souvent très amusantes, qui balayent les préjugés que l’on peut se faire sur l’Afghanistan, pays souvent vu à travers le prisme des journaux télévisés. Dans un récit dense de 160 pages, l’auteur aborde énormément de thèmes parmi lesquels le travail des enfants, la religion, l’histoire du pays, la propagande, les couvres-feu, les kidnappings ou à l’inverse les soirées « branchées », avec son regard d’acteur au plus près des événements. Loin du récit pompeux, lourd ou moralisateur, Nicolas Wild fait part de ses doutes et partage ses vannes, sur un ton léger plein d’humour.

Attendu fin 2006, il aura quasiment fallu une année supplémentaire à l’auteur pour parvenir au bout de son Kaboul Disco. Cette attente est aujourd’hui récompensée avec un ouvrage solide que les amateurs de BD reportage ou plus généralement ceux qui se sentent concernés par l’actualité, doivent se procurer.


Les images sont © 2007 Nicolas Wild/La boîte à bulles, sauf Farc n’roll © Minikim/Pop, pour Wart.

A propos de l'auteur

La Rédaction

Né en 2005 sous la forme d'un webzine PDF, Wart a évolué en site d'actu sur la BD, le comic et le manga à partir de 2007.

Ajoutez votre grain de sel :