Nous n’avions plus de nouvelles de David de Thuin, depuis la parution en 2011 d’Interne, journal autobiographique autoédité. Loin de glandouiller, celui qui fut à l’initiative des six petits tomes du Roi des bourdons prépare pour le début d’année prochaine l’ambitieux La Proie. Un défi gargantuesque, puisque l’histoire s’étalera sur 1 000 pages et pile-poil 10 000 cases – ce qui promet des variations sur le gaufrier des planches.

Plus qu’un bête exercice de style, La Proie mettra en scène l’histoire de Topuf, un naufragé à la recherche de son fils, par ailleurs élu d’une prophétie locale. La recherche de son gamin risque fort de virer en quête épique. Attendu courant janvier, chez Glénat, l’ouvrage paraîtra au sein de la collection Mille Feuilles, pour 49 euros.

De Thuin

Illustrations © Glénat, De Thuin.

A propos de l'auteur

John Kay

Twitter

Je suis capitaine de Wartmag.com et journaliste au mensuel BD Casemate.

2 Responses

    • John Kay

      C’est quand même un bouquin de 1 000 pages ! À titre de comparaison, le Terra Australis dans la même collection vaut 45 euros pour moitié moins de planches. Bon, c’est sûr, côté pavés, L’Autre fin du monde d’Ibn Al Rabin, chez Atrabile, dépasse les 1 000 pages pour 36 euros…

      Répondre

Ajoutez votre grain de sel :