Lorna : Brüno se lâche dans le potache

1

Mêler extra-terrestre, géante nue de 30 mètres, médicament qui fait grossir les zizis, industrie porno et monstre marin… Fallait oser ! Brüno réunit tous ces ingrédients potaches et les combine les uns aux autres dans une grande déclaration d’amour au cinéma bis. Loin d’être indigeste, ce crescendo dans l’excessif est au contraire truculent, ponctué d’illustrations pleine page et servi par une superbe bichromie blanc et or. Incontournable pour les amateurs de pulp et de contre-culture.
Lorna,
de Brüno,
Glénat-Treize étrange |150 p.| 17,25 €

A propos de l'auteur

La Rédaction

Né en 2005 sous la forme d'un webzine PDF, Wart a évolué en site d'actu sur la BD, le comic et le manga à partir de 2007.

Une réponse

  1. Tita

    Depuis longtemps, j’attendais sa sortie. Mais mon attente a été à la hauteur du plaisir que j’ai éprouvé en lisant Lorna. C’est sûr cet album va vite devenir culte !
    Je ne peux que le conseiller. Tout est réuni pour un bon moment d’extase : dessins, scénario, dialogues et couleur vive. En plus, surprise, une superbe affiche à l’intérieur.

    Répondre

Répondre à Tita Annuler la réponse.