Luther, de la série télé à la BD (enfin presque)

Polar noir dans les rues de Londres, Luther est le carton de Canal+ de ces dernières semaines. Le minéral Idris Elba, déjà imparable dans The Wire, y campe un policier borderline face à des meurtriers barrés. Imaginées par le romancier Neil Cross, les deux saisons produites par la BBC ont été diffusées d’affilée sur la chaîne cryptée. Une programmation complétée par un site dédié proposant quelques pages de BD. Si le résultat se révèle anecdotique, ceux qui sont passés à côté de la série peuvent se rattraper avec l’intégrale DVD, moyennant 25 euros.

En France, la même tentative de développement a été tentée lors de la diffusion de la série Antigone 34 sur France 2. Coécrite par Alexis Nolent, plus connu en 9e art sous le nom de Matz (Le Tueur), ce polar situé dans un quartier de Montpellier proposait sur son site des bandes dessinées animées. Une tentative louable pour une série qui n’aura pas marqué les esprits, si ce n’est par son écriture alambiquée et par ses mouvements de caméras idéals pour avoir le mal de mer sans sortir de chez soi.


© DR.

A propos de l'auteur

Deglingo

Journaliste, j’ai bourlingué de Canal+ à Game One en passant par NT1 ou France 5. Le week-end, je prépare des Mojitos.
Deglingo sur Twitter

Ajoutez votre grain de sel :