mk-coverDébut 2012, La 5e Couche diffusait lors du festival d’Angoulême quelques exemplaires de Katz, véritable détournement du Maus d’Art Spiegelman, où chaque tête de souris était systématiquement remplacée par celle d’un chat. Un happening loin d’être passé inaperçu*, au point que Flammarion, l’éditeur de Spiegelman, a fait valoir ses droits avant la sortie officielle de l’ouvrage, prévue au printemps 2012, menaçant la maison d’édition de Xavier Löwenthal d’un procès. Résultat, après négociations pour éviter d’aller en justice, les exemplaires de Katz ont été pilonnés sous contrôle d’huissier.

Avec MetaKatz, qui vient de paraître en librairie, La 5e Couche revient en texte et en images – avec des photographies de l’œuvre pilonnée, voire même une petite planche signée Trondheim intitulée Emmaüs – sur cette singulière expérience éditoriale assumée par l’auteur Ilan Manouach et son éditeur Xavier Löwenthal. Façon collectif, auteurs, chercheurs, intellectuels s’expriment sur le pastiche, la parodie, le rapport au droit d’auteur, mais aussi à l’histoire du détournement.

Complet et enrichissant, ce projet fait écho au MetaMaus de Spiegelman, au point d’offrir non pas un DVD, comme l’œuvre publiée chez Casterman, mais un 45 tours (joli et certes moins pratique qu’un CD). Un nouveau pied de nez, après la fausse autobio de Judith Forest – que la critique avait porté aux nues pour sa « sincérité », le comble du truc ! –, qui avait eu droit à une suite, Momon, revenant sur l’expérience. Fascinant.

* ActuaBD et Du9 se sont intéressés en détail au projet, publiant de longs et passionnants entretiens (par ailleurs repris dans MetaKatz).

katz 3
katz 1
katz 2

Images © La 5e Couche. Photo de l’album © Wartmag.com

A propos de l'auteur

John Kay

Twitter

Je suis capitaine de Wartmag.com et journaliste au mensuel BD Casemate.

Ajoutez votre grain de sel :