metropolis_Wart_bAprès avoir porté pendant des années le projet de roman Metropolis, dans lequel nous aurions découvert une Europe des années 30 n’ayant jamais connu la Grande Guerre, le romancier Serge Lehman jette l’éponge en 1999, face à « l’immense travail de réinterprétation pour imaginer quels arts ou quelles sciences auraient pu émerger sans l’impact de la Première Guerre mondiale ».

Depuis, l’auteur a investi le champ de la bande dessinée avec la très chouette Brigade chimérique ou le non moins réussi Masqué – dans lequel il réhabilite le superhéros à la française – et ressort Metropolis du tiroir pour donner vie à son projet en BD, dessiné par Stéphane De Caneva, à qui l’on doit notamment Sept Clone, sur un scénario de Louis. Comme pour Masqué, l’illustrateur Benjamin Carré se charge des couvertures.

Le premier des quatre tomes de Metropolis (une centaine de pages chacun) paraît en janvier prochain aux éditions Delcourt et met en scène une série de crimes au cœur de l’immense Metropolis, cœur politique, économique et culturel d’une Europe en paix. Dans ce contexte, que seraient devenues des personnalités comme Hitler ou Freud ?

Metropolis_Wart

Images © Guy Delcourt Productions, Lehman, De Caneva.

 

A propos de l'auteur

John Kay

Twitter

Je suis capitaine de Wartmag.com et journaliste au mensuel BD Casemate.

Ajoutez votre grain de sel :