Murena #9, trop érotique pour Dargaud ?

Les épinesTrop coquin, le nouveau Murena ? Oh que oui, selon les éditions Dargaud qui ont choisi d’expurger l’épisode de deux planches érotiques – pas du tout pornographiques, c’est dire la pudibonderie ambiante –, lesquelles seront publiées en fin d’année au sein d’un album « non censuré », comme l’expliquent les éditions Dargaud sur leur blog.

Dans Casemate 60, actuellement en kiosque, Jean Dufaux, le scénariste, explique : « Deux planches d’une scène sexuelle, pourtant bien en dessous de ce qui se pratiquait dans la Rome antique, ont posé problème à l’éditeur. Dargaud a préféré les exclure de l’album et les publier au sein d’un tirage plus confidentiel à paraître en novembre. Cette édition sera enrichie d’un cahier sur la sexualité romaine, écrit par Claude Aziza, éminent spécialiste de l’Antiquité. »

Reste un dilemme pour les lecteurs de la fresque antique dessinée par Philippe Delaby : faut-il patienter jusqu’à la sortie du « director’s cut » en fin d’année ou se précipiter sur la version censurée, quitte à passer deux fois à la caisse ?

En haut : visuel de couverture de l’édition érotique, par Philippe Delaby. © Dargaud.

Les épines

A propos de l'auteur

John Kay

Twitter

Je suis capitaine de Wartmag.com et journaliste au mensuel BD Casemate.

Ajoutez votre grain de sel :