Naruto Shippuden Ultimate Ninja Storm 3, un jeu pour les fans

Parmi les adaptations de bandes dessinées en jeu vidéo, on dénombre trois familles. L’opportuniste, celle qui se sert de la marque pour nous pondre une soupe infâme. L’honorable, celle qui magnifie un univers sans rien sacrifier du gameplay et des mécaniques de jeu – on pense à Batman Arkham City ou The Walking Dead version Telltale. Puis, enfin, la famille qui en fait des caisses pour plaire aux fans. Naruto Shippuden Ultimate Ninja Storm 3 est de celle-là.

naruto-shippuden-ultimate-ninja-storm-3-playstation-3-ps3-1344947999-034
naruto-shippuden-ultimate-ninja-storm-3-playstation-3-ps3-1362497820-208
naruto-shippuden-ultimate-ninja-storm-3-playstation-3-ps3-1362497820-204
naruto-shippuden-ultimate-ninja-storm-3-playstation-3-ps3-1362497820-213
naruto-shippuden-ultimate-ninja-storm-3-playstation-3-ps3-1360918528-163

Contrairement à Générations, le précédent volet aux allures de hors-série, ce nouvel opus de NSUNS développé par CyberConnect propose d’un côté un mode combat libre, avec des dizaines de personnages jouables, de l’autre un mode histoire, qui colle au plus prêt du manga. Exit les démêlés avec Pain et la plupart des membres de l’organisation criminelle Akatsuki, cette fois-ci, Naruto va prendre part à la quatrième grande guerre ninja, des prémices à sa conclusion. Du coup, les lecteurs du Naruto publié par Kana découvriront une partie de l’histoire inédite en France, puisque la branche manga de Média-Participations a encore un paquet de chapitres en stocks avant de rattraper la publication japonaise.

Plus encore que Ninja Storm 2, cet épisode multiplie les séquences non jouables, verbeuses – qui durent parfois plus d’un quart d’heure –, entrecoupées de bastons basiques, sinon farcies d’actions contextuelles où il faut appuyer en un temps limité sur une succession de touches pour débloquer des combos ravageurs et autres animations pyrotechniques. Pensé avant tout pour les passionnés de la bande dessinée japonaise – qui ne connaît pas sera totalement largué –, NSUNS s’assoit un peu trop sur le fan-service grandiloquent au détriment de vraies innovations. Certes, le développeur a implanté une nouvelle façon de combattre, empruntée aux beat them all, où l’on doit later une dizaine d’ennemis en même temps lors du mode histoire, mais l’attention est très anecdotiques, comme les autres petites nouveautés, telle la Décision ultime, qui permet d’influer sur la difficulté d’un gros combat à venir.

naruto-shippuden-ultimate-50f3cd5bcd187Visuellement, si les bastons, techniques secrètes et ninjutsu en mettent plein la vue – on a vraiment l’impression de jouer un dessin animé –, les séquences où nos personnages traversent de longs couloirs en ville ou en campagne sont bien moins flatteurs, à l’image de la profondeur du gameplay, limitée, puisque techniques secrètes,  parades et gestion du chakra de chaque personnage se jouent à peu de chose près de manière identique, transformant tous les combats en routine.

Bref, pour peu qu’on ne soit pas trop regardant sur le gameplay ni sur les durées de chargement intempestives, ce Naruto Shippuden Ultimate Ninja Storm 3  offre aux fans du manga la possibilité de vivre façon dessin animé les aventures de l’attachant ninja et de ses alliés. Les fondus de baston moins sensibles à Naruto n’y trouveront clairement pas leur compte.

[alert-note] Naruto Shippuden Ultima Ninja Storm 3, d’après le manga de Masashi Kishimoto, dispo sur Xbox 360 et PS3.[/alert-note]

A propos de l'auteur

La Rédaction

Né en 2005 sous la forme d'un webzine PDF, Wart a évolué en site d'actu sur la BD, le comic et le manga à partir de 2007.

Ajoutez votre grain de sel :