Habitué aux ambiances polar (Tyler Cross, Inner City Blues), aux récits de guerre (Commando Colonial), Brüno s’est amusé l’an dernier sur un projet pulp et sexy avec Lorna, dans lequel une géante à poil en faisait voir des vertes et des pas mûres aux humains.

Avec Pornopia, à paraître le 5 février chez Glénat, l’auteur ajoute une nouvelle corde à son arc, en explorant la pornographie en bande dessinée, le temps de 160 tableaux muets interdits aux moins de 18 ans, mais aussi aux pauvres, puisqu’il faudra débourser 27,50 euros pour découvrir  dames et messieurs culs nus.

wartning1
PORNOPIA[BD].indd.pdf
PORNOPIA[BD].indd.pdf
PORNOPIA[BD].indd.pdf
PORNOPIA[BD].indd.pdf
PORNOPIA[BD].indd.pdf
PORNOPIA[BD].indd.pdf

Images © Glénat, Brüno. 

A propos de l'auteur

John Kay

Twitter

Je suis capitaine de Wartmag.com et journaliste au mensuel BD Casemate.

Une réponse

  1. Oncle François

    Le livre est cher, c’est d’accord, mais il ne comprend même pas une histoire. C’est plus un art-book ou un catalogue de galerie qu’autre chose. Dommage…

    Répondre

Ajoutez votre grain de sel :