Prophecy, le manga made in France

À l’heure où bon nombre d’éditeurs et commentateurs s’inquiètent de la prise en main en direct des responsables japonais pour la publication de manga sur les territoires francophones, des initiatives sortent du rang.

C’est le cas de Prophecy, premier tome d’une série signée Tetsuya Tsutsui, une des têtes d’affiche de l’éditeur Ki-oon depuis ses débuts avec des titres comme Manhole ou Reset.  Ici, l’auteur a développé en direct son histoire avec la maison d’édition française pour offrir un récit tendu et critique envers le Net et la société japonaise. Une réussite, d’autant que le premier est en cours de prépublication au Japon par l’un des plus gros éditeurs de la place, la Shueisha. Un retournement de situation qui fait de Ki-oon, peut être, un prophète.


© Tetsuya Tsutsui / Ki-oon

A propos de l'auteur

Deglingo

Journaliste, j'ai bourlingué de Canal+ à Game One en passant par NT1 ou France 5. Le week-end, je prépare des Mojitos. Deglingo sur Twitter

Ajoutez votre grain de sel :