T for TROUBADOUR VII – La BD c’est pour les GOSSES, le COMICS, c’est pour les GRANDS

25

Oui, je sais, je vois bien vos têtes, les yeux exorbités, et les deux du fond qui vont encore me sortir « PERSEPOLIS » comme exemple passe-partout pour prouver que la BD marche, peut faire de la thune, des films biens et avoir du sens. Et puis quoi après… LE CHAT DU RABBIN et puis c’est tout. Et pourtant, j’adore la BD.

Pendant des années, la BD franco-belge a produit AVEC TALENT de la BD pour enfants. Pour les scouts en Belgique et en France pour les enfants sans uniforme. Des chefs-d’œuvre INCONTOURNABLES ont été créés – LUCKY LUKE, ASTERIX, TINTIN, SPIROU… Ouais, toujours les mêmes depuis 40 ans –, souvent prépubliés dans des magazines éponymes où le bon ton flirtait parfois avec l’impertinence. Ces journaux ont quasiment disparu. La BD et le COMICS ont créé dès la fin des années 60 (presque simultanément) une BD pour un lectorat plus adulte avide de liberté et de nudité.

La BD n’a jamais perdu de vue son public de KIDS. JAMAIS.
Le COMICS l’a perdu à la fin des années 90 à cause des jeux vidéo et du MANGA.
J’ai grandi en lisant STRANGE et le DAREDEVIL de MILLER qui était gravement censuré (la fin de BORN AGAINMILLER & MAZZUCHELLI – ne fut jamais publiée par LUG, l’ancien nom de SEMIC). Les histoires de STRANGE, NOVA, TITAN ou SPECIAL STRANGE étaient un peu couillues, je vous l’accorde, mais étaient quand même lisibles par un gosse de 10 ANS.
Lire la suite (Oui oui oui)

comicbookguy+POWERGIRL

Avec le JAZZ, le POLAR et le COMICS sont de pures créations ricaines. Donc brutales et jouissives.
C’est aussi collant qu’un POP CORN au beurre, mais quand t’es au milieu du paquet, tu sais que t’es trop près du fond et trop loin des chiottes, alors tu continues, même si tu veux pas le faire en public.
Je ne conçois pas de regarder un POLAR qui ne soit pas MINIMUM interdit aux moins de 13 ans ou 16 ans. Un polar sans femmes fatales allergique à leurs fringues, sans mecs qui se prennent des bastos dans l’œil, sans mafieux qui se retrouvent la tête dans un étau, sans des autoroutes de lignes blanches de coke sniffées avant d’aller faire un casse. Je ne vois pas l’intérêt et dans le COMICS, c’est pareil.

De nos jours, même les comics qui sont labellisés TOUT PUBLIC sont tout de même assez HARDCORE . Ils sont interdits aux moins de 13 ans et s’ils ne le sont pas, ils devraient l’être. C’est rempli de… psychopathe héroïque, hémoglobine au litre, bimbo poitrinaire, mariage, violence conjugale. Et maintenant, j’ai l’embarras du choix tous les mois.
À quoi cela sert d’avoir des superbombes qui font du 95D, si elles ne couchent pas ?
À quoi cela sert d’avoir un van rempli de SEMTEX et de AR10 et un beau crâne sur le torse, si on n’explose pas les mafieux et les dealers façon puzzle, hein ?
Les COMICS répondent à ces questions simples dans des histoires compliquées qui vont finir par se retrouver sur votre grand écran, sans que vous y fassiez gaffe. Et si je kiffe ces films, c’est qu’ils sont pas pour les gosses.

WOLWHISLER

La violence, c’est quelque chose de culturel, et la culture, chacun a la sienne.
Je vois mal SPIROU devenir tout rouge, se venger et flinguer ZORGLUB une bonne fois pour toutes, et se venger de quoi de toute façon, que son écureuil lui a piqué les noix ? Quelle est la plus grande menace pour l’Humanité qu’ait eu à combattre TINTIN, SPIROU ou XIII ? Foutez-les devant GALACTUS qu’on rigole. STAN LEE a inventé la MENACE GLOBALE. On se demande d’où il a trouvé ce genre d’idée ? 6 Août 1945.

Les deux personnages les plus populaires du bestiaire MARVEL/DISNEY sont WOLVERINE et PUNISHER. Il est utile de remarquer qu’ils ont commencé chacun leur carrière comme méchant, respectivement pour HULK et SPIDERMAN. Ils doivent leur succès à l’esprit malade de FRANK MILLER (et ouais encore lui, mais il a fait des choses avant THE SPIRIT, si si je vous jure…) qui les a avalés et recrachés comme des antihéros parfaits bien en avance sur leur époque au début des années 80. Après cela tout le monde voulait les voir tailler du vilain en petits morceaux, mais surtout SURTOUT pas rattraper un bébé qui tomberait par la fenêtre… NON, please, non.

J’aime le BD et le COMICS pour leurs différences.
Regarder tendrement la tronche des fans dans les festivals de BD, ces gosses survoltés déguisés en SPIROU qui courent en hurlant. À SAN DIEGO au COMIC CON, vous avez des nanas surgaulées en costume de WONDER WOMAN ou PRINCESS LEIA. Et elles ne courent pas en hurlant. Nan, juste les fans de TWILIGHT

COSPLAY 1-OK

La BD, c’est pour les GOSSES et les grands enfants qui refusent de grandir.
le COMICS, c’est pour les GRANDS qui veulent rester des ados attardés, mais maintenant dans les conventions, il y a des meufs, et des meufs qui remplissent des costumes de WONDER WOMAN.

Ah, la belle époque.

——————————————————
T for TROUBADOUR commence là où WART s’arrête… par un T.

Méga bonus « BIG SELECTA COMIC CON » sur http://zetroubadour.blogspot.com/
que du lourd…

La semaine prochaine « Mmmm» …

YOUTUBE :
http://www.youtube.com/watch?v=YpC8Mwhi21E&feature=related
http://www.youtube.com/watch?v=CAlx7YxDwGU&feature=related

A propos de l'auteur

Trouba

Twitter Site web

Apparu un beau jour dans les commentaires de Wartmag.com, a vite pris possession des lieux et y règne désormais en maître. Très méchant, mais toujours très pertinent, expert en bande dessinée et expert en expertise.

25 Responses

  1. Domino

    La BD en France considérée comme « adulte » me semble cibler surtout
    le fameux « tout public »…. a part quelques exceptions évidement !
    c’est l’impression que j’en ai en tout cas…
    les éditeurs aiment vendre et bien qu’ils fassent des hits avec les
    BD DE 7 à 77 ans, de toute évidence ils apprécient de produire
    des albums qui peuvent s’adresser en majorité aux « 13 à 77ans »…..
    La bd adulte en France semble quand meme assez soft par rapport au comics…

    Répondre
  2. zeTROUBADOUR©

    si il y a un truc qui m’a toujours fais chier dans les COMICS,
    c’est les pubs.
    c’est ces merdes qui m’ont poussé à acheter de beaux TRADES pour avoir mes 100 BULLETS tous beaux jusqu’à la fin des temps.

    et si il y a un truc que l’on ne peut pas trop reprocher aux boites de marketing qui décident de l’achat d’espace publicitaire
    c’est généralementde se tromper de cible. les chiens.
    ils connaissent bien leur taffe.

    on se souviens tous des pubs old school de années ’60, que CHRIS WARE
    a si bien détourné.
    « comment devenir un surhomme en 3 semaines, les lunettes à rayons X
    ou le kit de karateka…

    dans les ’80, les pubs qui pourrissaient mes DAREDEVIL de MILLER,
    c’étaient des trucs pour des bonbons, des jeux de consoles ATARI,
    des JOUETS MATTEL…
    (est-ce que vous voyez où je veux en venir ?)

    dans les années ’90, c’était surtout des affiches de FILMS.
    de steven seagal à batman, batman returns, batman et robin et matrix.

    de nos jours, les pubs, c’est l’US ARMY, HONDA, « STOP SMOKING DRUGS YOU FOOL », WWE WRESTLING et des jeux vidéos tous interdits aux moins de 13 ans cause qu’ils sont archi-violents et qu’ils y a aussi de la nudité et des gros mots dedans…

    donc le public des comics, c’est plus les gosses.
    parce qu’ils ne peuvent pas acheter à crédit, une NISSAN ou une HONDA.

    yep.

    Répondre
  3. Walla$s

    bon en lisant les commentaires on comprend mieux le fond du sujet (le FB continue de produire des BD pour enfants alors que le comics a presque complètement laissé tomber ce secteur)… sauf que quand on ne lit que l’article on a vraiment l’impression que tu veux dire que la BD à part 1 ou 2 trucs c’est que pour les gosses alors que les comics c’est pour les ado-adultes. Bref, ‘doit y avoir un problème au niveau de l’écriture

    « De nos jours, même les comics qui sont labellisés TOUT PUBLIC sont tout de même assez HARDCORE . Ils sont interdits aux moins de 13 ans et s’ils ne le sont pas, ils devraient l’être. »
    là je comprends plus, si c’est « interdit aux moins de 13 ans » ça peut pas être labellisé tout public (surtout que tu rajoute dans tes commentaires qu’il y a une mention « parental advisory »)

    « À quoi cela sert d’avoir des superbombes qui font du 95D, si elles ne couchent pas ? »
    okay, cite-moi UN SEUL comics Marvel (à part The Puniher) avec une scène de coucherie… je crois en avoir jamais vu alors qu’en FB ça foisonne

    « Les deux personnages les plus populaires du bestiaire MARVEL/DISNEY sont WOLVERINE et PUNISHER. »

    heu le Punisher?… je crois plutôt que c’est Spider-Man… et y’en a encore beaucoup d’autres avant qu’on arrive au Punisher

    « Regarder tendrement la tronche des fans dans les festivals de BD, ces gosses survoltés déguisés en SPIROU qui courent en hurlant »

    alors là je comprend encore moins étant donné que dans les commentaires tu dis justement qu’il n’y a pas d’enfants dans les festival BD… bizarre

    enfin bref pas terrible comme article (je dis pas que je peux faire mieux hein)… on sent qu’il y a comme une rancoeur envers les lecteurs FB qui considèrent les comics comme un truc immature alors que la BD européenne serait la crème

    bonne continuation quand même (PS : les majuscules à tout bout de champs c’est assez chiant)

    Répondre
  4. zeTROUBADOUR©

    JE NE VOIS PAS CE QUE TU VEUX DIReeee…ah oui j’ai le doigt sur la TOUCHE.

    relis (si tu as rien de mieux à faire) en pensant (FORTEMENT)
    que je suis là pour faire marrer entre deux news.

    tu vois un rideau rouge qui s’ouvre.
    un grand black avec un costume à carreaux made in HARLEM 1972
    et il parle de COMICS et de BD sur un site de BD devant des fans de BD.

    mmmm… un indice sur ma santé mentale ou sur mon propos…
    détendre l’atmosphère en donnant ma vison de la BD.

    Répondre

Ajoutez votre grain de sel :