Tchô toyz : Ohm commente ses figurines

8

Collaborateur au magazine Tchô, dans lequel il réalise Bao Battle, Ohm vient de designer les figurines de la bande à Titeuf pour Muttpop. Rencontre et décryptage de chacun des toyz !

Comment avez-vous débarqué dans le projet Tchô toyz ?
Ohm : Je suis auteur dans le magazine Tchô où je signe Bao Battle. J’y suis rentré grâce à Bill et Gobi créateurs de Zblu Cops et à l’origine de l’anthologie Lucha Libre scénarisée par Jerry Frissen. Ma connexion avec lui s’est ainsi faite. Il m’a demandé de faire des pages pour Lucha Libre, des pinups… Fondateur de Muttpop à Los Angeles où il habite, l’idée lui est venue de faire des personnages pour le marché français. Il a pensé à moi pour les figurines Tchô, mon graphisme lui faisait penser à des petits jouets.

Vous revendiquez cet aspect jouet ?
Oui, c’est clairement une intention. Je suis un fan d’artoys et de jouets en général. J’en collectionne énormément, si bien que mon bureau est un peu le monde des enfants ! Petit, je jouais beaucoup avec mes figurines. Plus grand, je les dessine au lieu d’en prendre des tout faits !

Comment décrire la patte « Ohm » ?
C’est difficile d’avoir du recul sur son travail. Si je devais parler de référence, ça serait du sous-Toriyama mélangé à du Boutavant mixé à du Chris Ware. En revanche, je ne me reconnais pas vraiment dans le manga ni dans la vague kawai à la Hello Kitty. Ce n’est pas du tout mon truc !

Lire la suite et les commentaires de Ohm sur chaque personnage !

Est-ce facile de s’approprier les personnages des autres ?
Oui, je l’avais déjà fait dans le cadre des illustrations promotionnelles de Tchô qui se trouvent à la fin des albums de la collection. Par ailleurs, j’ai eu l’occasion de réaliser un jeu de l’oie géant pour le festival de Mandelieu, à côté de Cannes. Chaque case du jeu représentait une série Tchô. Ça pétait vraiment !

Où en est l’adaptation de Bao Battle pour la TV ?
Je travaille dessus. Jetix finance l’épisode pilote. Ce mois-ci, on commence la production et le démarchage d’autres chaînes pour trouver de nouveaux investisseurs. L’histoire sera différente de la série BD : nous sommes dans un format d’épisodes de 13 minutes où chacun d’eux doit avoir un début et une fin. Ça fonctionne comme ça à la télé. Notre scénariste a trouvé une astuce pour permettre d’avoir une trame de fond et un véritable avancement dans le scénario, à découvrir à travers tous les épisodes.

Quels projets pour 2009 ?
Je travaille sur une bande dessinée avec Hubert chez Dargaud. Il s’agit d’un projet SF plutôt adulte de 70 pages, attendu pour la rentrée de 2009. Un mélange entre Aliens et Les Petits malins !

• Tchô, les figurines Dispo – Éd. Muttpop Inc.
Vendus 8,50 euros, à l’unité. Un morceau de la figurine Titeuf est à recueillir dans chaque pack des autres personnages. Existe aussi en version limitée Classico (gris) et en version Fluo-phosphorescent (les plus rares).


« Titeuf a été le plus problématique. Il fallait que la figurine soit très proche du personnage, tout en ayant ma patte ! Il devait être le plus ressemblant possible au dessin de Zep, alors que pour les autres j’ai pu m’éloigner des personnages de base, comme pour Malika Secouss. Quand Zep a vu la toute première version, qui n’était pas la définitive, il m’a dit que je pouvais aller encore plus loin. Du coup, c’est Muttpop qui a mis un coup de frein ! »


« Le personnage de base est assez costaud, avec des énormes poings, un énorme buste. Il fallait axer la statuette sur ces formes. Il est donc différent des autres, avec une petite tête. Si je devais retoucher les figurines, je crois que celle de Captain Biceps ne bougerait pas, mais que les autres seraient plus petites, pour laisser au Captain sa place de gros personnage.
La question de l’équilibre a été un problème au tout début, j’ai tendance à faire tout le temps de petits pieds ! J’ai dû revoir certains éléments, mais j’ai trouvé des astuces. Ici, le Captain tient sur ses bras. »


« Lou évolue au fil des albums, mais malgré ça, elle reste identique, avec deux petites billes noires à la place des yeux, la même coiffure… Je me suis servi de mon souvenir du personnage pour créer la figurine. J’ai ainsi complètement improvisé sur ses habits en lui créant une robe qu’elle pourrait très bien porter !
Question volume, lier les deux pieds, pour en faire un socle, permet d’avoir une plus large surface de maintien. C’est le cas de Lou. En tant que designer, c’est tout de même difficile de jauger le poids qu’auront les figurines avec leur grosse tête. C’est le sculpteur qui règle ce genre de problème. »


« Quand j’ai envoyé le crayonné de la figurine Malika à Téhem, je me suis dit « Oulah, il va peut-être me dire que ça ne lui ressemble pas trop, qu’il va falloir que je change ça. » Finalement, il a trouvé cela super ! Il ne m’a même pas parlé de la ressemblance. J’ai poursuivi dans cette voie. L’essentiel est de capter l’esprit du personnage, les attributs hyper reconnaissables, comme ici les couettes, la jupe ou les grosses bottes. La forme est finalement de l’ordre du détail. C’est comme un être humain de base dessiné par plusieurs dessinateurs. Il pourra avoir diverses têtes, mais toujours les mêmes attributs ! »


« Ce personnage de Zblu Cops est celui qui me plaît le moins et j’en suis désolé, car de tous les toyz de la série, leurs auteurs Bill et Gobi sont parmi mes meilleurs potes ! Je suis sceptique sur la forme que je lui ai donnée. Les proportions ne sont peut-être pas idéales. Alors, il n’est pas trop mal, mais par rapport au design de base, c’est celui qui me déçoit le plus. C’est peut-être aussi un complexe que je fais par rapport à leur dessin que je trouve trop super ! »


« Appréhender Moko a été relativement simple. Il est issu de ma série Bao Battle et je lui ai donné une grosse tête et un tout petit corps. C’est le principe du « SD », le Super Deformed. C’est aussi mon personnage et je ne vois pas comment il pourrait être mieux. »

Propos recueillis par JK. Les images sont © Muttpop Inc.

A propos de l'auteur

John Kay

Twitter

Je suis capitaine de Wartmag.com et journaliste au mensuel BD Casemate.

8 Responses

  1. JK

    C’est pas le genre de la maison.
    Comme on trouvait les toys excessivement cools, on a offert l’habillage du site à Muttpop. C’est tout 😉

    Répondre
  2. myeko

    oui,superbe ces petites figurines, je les ai vu en vrai à l’expo du Zizi sexuel à Genève mais pas celle de Lou. Voilà la question ou pourra-t-on les acheter ???

    Répondre
  3. myeko

    Aussi ou trouver des affiches (poster) des héros de Tcho, ou trouver des planches sur du beau papier pour encadrer sans que soit des originaux ,signés , tirages limités,… bon pour ma part c’est Lou qui m’interesse…

    Répondre

Ajoutez votre grain de sel :