T FOR TROUBADOUR 17 – Trouba se prend pour Mme Irma

6

Savez-vous pourquoi je vous ennuie à longueur de mois avec le COMICS ? C’est simple, ce qui arrive chez eux va bientôt arriver chez nous. Je ne parle pas seulement d’IRON MAN 2 ! Non, ils ont déjà vécu nos problèmes existentiels d’auteurs et d’éditeurs bien avant nous. Ils ont voulu qu’on leur rende leurs planches originales, avoir un plus gros pourcentage sur leurs créations, ont fait le point sur la “menace” JAUNE du MANGA JAPONAIS, CORÉEN ou CHINOIS. Et maintenant s’intéressent à la vente de COMICS numérique.

Normal, les histoires de droits sont très importantes pour les auteurs. Donc ces STARS de la BD (que nous appellerons #A) qui vivent sur leur nom et leurs ventes, peuvent – si cela se passe mal –, décider avec un BOSS (que nous appelleront #CDSV), d’un EXODE MASSIF et précipité, un soir de beuverie syndicale.

Un EXODE d’auteurs vers une terre promise où l’on promet des droits plus élevés et le copyright total sur leur œuvre. Comme c’est arrivé au début des années 90 aux US. Des auteurs ont créé IMAGE COMICS (SPAWN, WILDCAT, WALKING DEAD, etc…) et sont TOUS devenus MILLIONNAIRES. Sauf TODD McFARLANE qui est devenu MILLIARDAIRE avec une propriété à BEVERLY HILLS qui fait passer la taule de 50 CENTS pour une baraque à frite avant qu’X-ZIBIT lui PIMP MY RIDE. Grosses teufs de oufs avec des stars d’HOLLYWOOD et des meufs que tu vois que sur INTERNET uniquement lorsque tu vires le verrou parental dans GOOGLE.
Sinon, tu peux faire comme JIM LEE, créer WILDSTORM et après vendre WILDSTORM à DC et être aujourd’hui le CODIRECTEUR ÉDITORIAL de DC ENTERTAINMENT.

Allons, continuons à jouer. Je sors ma tablette de OUIJA et je vais vous prédire ce qui va se passer en FRANCE dans 5 ans… ou 8, pendant le second quinquennat de Dominique De VILLEPIN.

Prenons des STARS de la BD, des mecs qu’on aime, qui sont bankables, doués, et qui ont les faveurs des médias et surtout qui sont la vitrine éditoriale de Média-Participations. Prenons SFAR, LEWIS, LARCENET, FERRI, SATTOUF, ZEP, VAN HAMME, ROSSI, BERTHET, MORVAN, TANIGUCHI, le gars qui fait MURENA, MARINI et BLAIN. Imaginons qu’ils sont tellement en colère de ce qui se passe… qu’ils décident de se casser de Média-Participations et de ne travailler qu’avec un éditeur qui leur fera un contrat NUMÉRIQUE en bonne et due forme.
Houlala, dur ! Imaginons de cette boîte soit… BAMBOO !!! HA HA HA HA.
DEGLINGO (toujours sur le qui-vive pour débusquer les incohérences) me dit :
– « OUAIS, mais Zep n’est pas chez média et Bamboo s’est associé à Média pour Izneo… »
TROUBA (les yeux révulsés),
– BON, c’est TOI ou c’est MOI qui voit l’avenir ?

Les médias qui sentent la bonne histoire titrent « UNE FRONDE chez LES AUTEURS de BD, DAVID met un coup de BAMBOO à GOLIATH » (source LIBERATION.FR daté du 12/03/2013). Et autre « LE BAMBOO plie, mais ne ROMPT pas sous le poids de tous ses nouveaux auteurs. » (source LE FIGARO daté du 6/04/2013).

Ils auraient pu aller chez SOLEIL, mais CANEPA qui est devenue la patronne est trop dure en affaires.
Et hop en une nuit, BAMBOO devient le sponsor officiel des MECS COOL de la BD, comme cela fut le cas avec DARK HORSE quand MILLER, JOHN BYRNE, ART ADAMS, DAVE GIBBONS, GEOFF DARROW et MIKE MIGNOLA sont arrivés chez eux.
Vous connaissez la suite pour DARK HORSE, c’est devenu la 3e maison d’édition de COMICS US avec des adaptations ciné en pagaille (TIME COP, VIRUS, SIN CITY, 300, HELLBOY)… donc des millions de $$$.

Dans ma vision, BAMBOO devient « la NOUVELLE ASSOCIATION© ». Parce que LEWIS en veut encore à MENU et c’est le nom qu’il a choisi. Ils sont tous connus, leurs fans les suivent et les ventes de cette bande de joyeux lurons, bientôt rejointe par leurs amis, enchaîne les HITS. On voit arriver des adaptations ciné de LAPINOT (incarné par SAMUEL LEBIHAN), SILLAGE (incarnée par AUDREY TAUTOU) et NIKOUMOUK (incarné par JAMEL). Ils squattent le festival de MONTPELLIER (qui a lieu en JUIN par ce qu’ils ne voient pas pourquoi ils devraient se cailler le CUL en JANVIER). Ils se tapent la cloche avec MOEBIUS qui bossait déjà là-bas… avant eux. On est précurseur ou on ne l’est pas. BAMBOO reste chez IZNEO, mais offre un deal spécial à la NOUVELLE ASSOCIATION©, parce qu’ils ne sont pas cons et qu’ils vont jouer sur les deux tableaux.

POUF ! En surchauffe, vous quittez la 4e DIMENSION. Je vais mettre tout cela dans une enveloppe « spécial Maître Collard » et attendre 5 à 8 ans. Et faire imprimer mes stickers : « AH ! JE VOUS l’AVAIS DIT ! »
En espérant qu’entre-temps, les auteurs et les éditeurs trouveront un terrain d’entente. C’est tellement mieux de faire du fric ensemble tout en donnant du plaisir aux gens. Quel beau métier !

• En attendant la prochaine tribune avec impatience, filez sur le TROUBA BLOG.
• Accédez ici aux anciennes tribunes de Troubadour.

A propos de l'auteur

Trouba

Twitter Site web

Apparu un beau jour dans les commentaires de Wartmag.com, a vite pris possession des lieux et y règne désormais en maître. Très méchant, mais toujours très pertinent, expert en bande dessinée et expert en expertise.

6 Responses

  1. zeTROUBADOUR©

    JDM, le nouveau NOÉ, qui va prendre les auteurs par deux et les sauver du cataclysme du numérique et du marasme économique…

    hé moi… je suis POUR,hein 🙂

    l’avenir nous DIRA si mes NOUVEAUX POUVOIRS extraordinaires de DIVINATION,
    auront ouvert une faille temporelle qui nous ferons tous vivre heureux à faire de la BD.

    Répondre
  2. JDMorvan

    Ce serait bien, parce que parfois, on se demande un peu où est le plaisir…
    En ce moment, des éditeurs ont déplacé la clause multimédia non plus dans le contrat de droits dérivés mais dans le contrat perincipal, pour noyer le poisson.
    Et d’autres s’amusent à reprendre la bonne vieille arnaque des remboursements des droits d’albums sur une série entière. En gros, ce qui tu gagnes sur ton tome 2 vient combler ce que tu dois encore sur le tome 1 avant de venir rembourser le tome 2, comme la loi le dit.
    Je connais même un mec à qui on a dit que les droits de sa nouvelle série allait commencer par rembourser les avances qu’il devait sur sa série d’avant.
    On croit devenir dingue…

    Répondre
  3. zeTROUBADOUR©

    ah! je connais, on me l’a déjà fait le coup de « la bonne vieille arnaque des remboursements des droits d’albums ». un classique.
    mais alors si vous faîtes pas ça… va y avoir la queue chez VOUS !!!
    ça va vite ressembler à la séquence de fin de BETTLEJUICE…
    le numéro 9 887 781 est demandé au guichet BD d’humour. 😉

    Répondre
  4. Barbara Canepa

    Pffff !! ah!ah!ah! J’avais pas lu..
    Bon, je suis divenue important donc ! YUP ! Je ne ne savais pas..>:ppp
    Qui vais a le dire a Mourad? ^__^

    Pour le reste : JdM as raison.
    J’ai pleins des amis que ont eu le memes problems avec des contrats arnaques.
    J’ai rien a dire , plus que ça : lisez bien les contrats avant de signerrrr !!
    Peut etre avec un ami avvocat? 😉
    Et demandé aussi de changer des points si necessaire.
    Et si non..beh,vous changez éditeur.

    Répondre

Ajoutez votre grain de sel :