Après Bottomless Belly Button : Virginia de Dash Shaw

Voilà qui est curieux. Virginia sort après le gros pavé Bottomless paru en fin d’année dernière chez Çà et là, mais l’ouvrage est bel et bien antérieur au livre qui valu un joli succès à son auteur Dash Shaw. Parue en 2006 aux USA, cette histoire complète vendue 12 euros nous raconte la vie un peu chaotique de Virginia, une jeune femme démissionnaire qui rejoint sa mère malade et qui s’est trouvé un petit ami chanteur pour la soutenir. Un exploit en soit, vu que son dernier compagnon remonte à l’école primaire et a fini étouffé dans un bac à sable !

Virginia est un livre très bizarre. Si on retrouve la mise en page géométrique et originale déployée dans Bottomless Belly Button, le récit bien plus court semble surtout prétexte aux innovations narratives et expérimentations visuelles : doubles pages abstraites, dessins d’enfants commentés, photographies, gaufrier… Chaque planche carrée a son originalité. Mais ne mentons pas, si la lecture de Virginia surprend, elle est beaucoup moins intéressante que celle de Bottomless, malgré l’ajout pour l’édition française d’Echo & Narcisse, un petit livret inédit collé en fin d’ouvrage. Reste que malgré cette déception, comme dirait le magazine DBD « Dash Shaw a tout d’une grande. Une auteure is born » !



Les images sont © Çà et là, Dash Shaw.