Après la nuit, le nouvel album de Guérineau

Malgré son titre tinté de mystère, le nouvel album de Richard Guérineau n’a rien à voir avec les Stryges, la série dont il est le dessinateur. Exit les bestioles ailées et autres magnats cloitrés, Après la nuit est un bon vieux western dont l’édition limitée en noir et blanc arrive en avril chez Delcourt.

One-shot de 64 pages, l’album sera vendu 20 € avant de débarquer, dans les mois qui suivent, dans sa version couleur. Le scénario signé par l’auteur-illustrateur Henri Meunier promet de nous faire découvrir une petite ville où le shérif Jude Stenton, considéré comme un héros par ses concitoyens, va être mis en difficulté par une vieille connaissance qui lui avait donné du fil à retordre dans le passé. Classique dans son pitch, les amoureux de colts, de poudres et de poussières peuvent déjà saliver en attendant de découvrir ce récit campé dans un genre qui se fait discret tant en bande dessinée qu’au cinéma.

Une ville à défendre, des opposants, des trahisons, le retour d’un nom connu… Nul doute que cet album rappellera de bons souvenirs à David Martinon, l’ex futur maire de Neuilly.


Les images sont © Guy Delcourt Productions, 2008 – Guérineau – Meunier.