Astérix et Obélix défendent les enfants

C’est à l’occasion de la sortie en librairie le 25 avril dernier d’Astérix et ses amis, que le célèbre Gaulois imaginé par Albert Goscinny et René Uderzo rejoint la Défense des Enfants, une institution de la République créée par le parlement au début de l’an 2000.

Pour ses 80 ans, le dessinateur du petit Gaulois reçoit les honneurs dans un livre de plus de 60 pages pour moins de 10€. L’idée ? Permettre à de nombreux auteurs, de Loustal à Mourier en passant par Beltran, Manara, Vance ou Guarnido de rendre hommage aux papas d’Astérix et d’Obélix !

En plus de prêter l’image d’un des personnages les plus connus de la BD à l’action humanitaire, les éditions Albert-Réné vont reverser l’essentiel des bénéfices du livre aux Défenseurs des Enfants, dans le cadre du financement des outils de communication comme les sites Web ou les kits pour les écoles. Un engagement fort et sympathique, qui ferait presque oublier le dernier tome assez réactionnaire qui a entaché les aventures de l’irréductible Gaulois.

Ci-dessus, extrait de l’hommage dessiné par Zep.