BD – DEUXIÈME CHANCE #1, de Félix & Gunt

Reporter vedette animalier, Bob rêve de chausser les habits de grand reporter. Et ça va pas louper puisque son équipière filme sans le savoir un échange de pognon entre mandataire et assassin. Une histoire de mœurs assez “banale” dans laquelle une épouse veut se débarrasser de son richissime mari. Problème, le tueur engagé se fait doubler par un autre assassin. S’ensuit une partie à 6 joueurs dans des décors ensoleillés franchement magnifiques pour une histoire loufoque sans prétention. Cela dit, l’album a fait débat chez Wart et El Deglingo m’en voudrait si je ne disais pas que Mort & Entêté reste selon lui du sous Coen.
En deux mots : Sous les sunlights
De Gunt et Félix, chez Bamboo Grand Angle – 54 pages – 12,90 €

  1. et je ne vois aucun problème dans le travail de KYLE BAKER.
    c’est un avant-gardiste, un pionnier du COMICS qui défriche TOUT SEUL pour les générations futures. quand il faisait des mise en page et des couleurs à l’ordi, tout le monde se foutait de sa gueule. maintenant même BIBILAL et MICHEL VAILLANT font leur BD sur QUARK XPRESS.

    être influencer par KYLE BAKER est la meilleur insulte qu’on puisse faire à GUNT. le scénar(que j’ai pas encore lu) n’est pas du COHEN BROS… tiens donc… le service de PRESSE de BAMBOO nous aurait menti ? rhoo comment peuvent-ils … faire leur métier.

    et comment avons nous pu y croire ? hein comment…

    le texte est de FELIX. donc c’est du FELIX.
    si FELIX kiffe les COHEN et bien on est content pour lui, nous les fans des COHEN.
    si cela ressemble un peu à l’ambiance des COHEN(qui sont d’une maîtrise absolue de leur art) et bien c’est cool.
    pour que FELIX soit comme les COHEN,
    il faut qu’on dise qu’il fasse du FELIX.

  2. tu n’as toujours pas compris que nous n’exprimons que nos gouts personnels, ici. donc techniquement personne ne peut se tromper. personne.

    est-ce que je t’avais dit que « j’irais pas VOIR UN FILM de ALIX, l’intrepide ».

  3. ha ha, là, c’est toi qui te fait avoir par la communication !
    et fais le calcul. combien d’album peut être vendu à Lausanne? 1000? 2000? avec 30% de plus sur un titre, ça ne fait que 600 au mieux. pas de quoi fouetter un chat.
    tiens, c’est marrant aussi pour un fan de BD (rassure-moi, tu en es un?), le truc ultime qui te vient à l’esprit c’est « j’irais pas VOIR UN FILM de ALIX, l’intrepide ». je suis déçu. ça fait phrase de journaliste landa.

    Bon, sinon, j’ai lu l’album de Gunt (recadrons, que diable). Autant le dessin m’a plutôt convaincu (les voitures semblent toutefois sorties d’un logiciel d’image de synthèse. Un peu le même problème que chez Kyle Baker), autant le scénario me semble un peu facile. Je n’y retrouve pas du tout l’âme des frères Coen. Et les dialogues de cul sont un rien téléphonés. Donc, je suis un peu déçu. Mais c’est beau.

  4. tiens… tiens un article sur JACQUES MARTIN…

    http://www.24heures.ch/actu/culture/2008/10/03/chasse-sorcieres-jacques-martin-visite-chillon

    alors je savais pas qu’il avait moins d’un dixième à chaque oeil,
    et je me fous pas de la gueule de malades, alors j’arrête.

    même si je doute qu’il puisse me lire…

    on apprends dans cet article de François Barras daté du 04.10.2008.
    que JACQUES MARTIN a bétonné l’avenir de ses persos.
    et il a raison, on aimerait TOUS avoir une carrière aussi longue que la sienne (avoir connu Hérgé, enfin pour tous ceux pour ceux que ça branche…)

    il choisi sérieusement ces collaborateurs.
    ET CASTERMAN (en 2008!!!) se réjouit, je cite :

    « Jhen se balade de Sion à Lausanne; les commerciaux de chez Casterman font de même! Rares sont les BD qui prennent cette région pour cadre. Or, Casterman reconnaît des chiffres de vente de 30% supérieurs, à proximité des «lieux de l’histoire». »

    yep 😉

  5. mais oui JACQUES MARTIN est un auteur d’enfer plein de vitalité qui a RÉVOLUTIONNÉ le genre du péplum prépubère À JUPETTE et que TOUS LES GRANDS AUTEURS de BD modernes CITENT comme un influence directe et majeur dans leur recherche dans l’exploration du médium BD. c’est cela, OUI.;)

    oui. il ne vend plus rien et CASTERMAN le déteste. oui, je me trompe. oui…

    en ce qui concerne BESS ET TOUS CE QUE JE DIS ICI,
    cela ne concerne que mes gouts. les MIENS que tu ne pourras jamais changé. JAMAIS. tu pourras comptabiliser les fois où je ne suis pas d’accord avec toi, ce dont tout le monde se fout ICI. cela ne sert à rien.

    dis nous plutôt ce que tu aimes, toi.
    fais nous découvrir des trucs BIENS que tu as lu.
    prends la défense de tes IDOLES.
    au lieu de prouver que l’autre se trompe.

    et oui, j’ai les deux BD CARABAS de BESS et même son TOHU BOHU.
    et JE (note ici que je parle en mon PSEUDONYME propre) éprouve plus de plaisir à le lire quand il est scénarisé par JODO (dont je ne suis pas un fan absolu).

    et peut être que les auteurs que j’aime sont des nazes,
    mais j’irais pas VOIR UN FILM de ALIX, l’intrepide… 😉
    personne d’ailleurs.

    mais la BD de GUNT a l’air bien (ah oui c’était ça le sujet…)

  6. deux grosses erreurs, l’ami (sic)
    un : les chiffres de vente de J. Martin te donne tord. Du moins sur les dernières années.
    Et puis c’est quoi cette phrase « l’apport de J.Martin à l’humanité »? Depuis quand c’est un critère? d’ailleurs en quoi tes auteurs favoris que tu sites apportent qq choses à l’humanité? à toi peut-être mais cela n’en fait pas une généralité.
    deux : Bess est bien meilleur sans Jodo qu’avec. Non franchement, t’as pas lu sa série chez Dupuis ou son dyptique chez Carabas?
    Mais comme je veux être sympa, voici un eptit lien pour t’aider dans ta recherche d’auteurs franco-comics : http://dcdrawingsfr.blogspot.com/
    J’imagine que tu connais mais c’était pour trouver un terrain d’entente.

  7. NAN GUNT,
    je cherchais des DESSINATEURS DE COMICS bérichons à poil.
    si t’en as, je kiffe que ça.
    avec du fromage entre les doigts de pieds et tout…

    si tu veux j’ai bien vu que tu KIFFAIS un peu (ouf ouf ouf) KYLE BAKER.
    dans mes bras, mon gars on est maintenant 4 en france.

    je sais que parfois on a du mal à piger ce que je dis ici.
    je passe mon temps à analyser les tendances de la BD.
    et il y a des idées reçue genre « SOLEIL c’est de la MERDE » ou « BAMBOO fait de l’HUMOUR GRAS ». et faut qu’ils fassent avec, c’est leur image.

    mais ces critiques proviennent souvent de gens qui ne font ni d’heroic fantasy, ni d’humour, donc nous n’aurons JAMAIS la chance de « VOIR COMMENT EUX, AURAIENT FAIT MIEUX »… c’est ballot hein…

    donc les idées reçues et puis ce que je pense perso.
    et c’est pas toujours pareil.

    pour que l’on puisse bien différencier la collection GRAND ANGLE,
    il faudra qu’ils fassent quelque chose qui tape.
    on dirait que pour l’instant c’est de la BD sage avec de bonnes surprises parfois. encore un peu de temps…

    à moins que ton album cartonne et que tu deviennes le chef de file de ce nouveau mouvement graphique qui attirera tous les grands noms chez VOUS…

  8. si il y a bien un truc dans lequel je rentre pas c’est les querelles de clocher entre éditeurs. tous potentiellement peuvent nous sortir de bons trucs vu qu’ils sont tous dépendant des projets qu’on leur propose… TOUS.

    et pourquoi certains ont des couilles et d’autres pas ?
    la trèsorie est une bonne raison, mais c’est surtout
    les directeurs de collection. c’est eux qui font les livres, qui filtrent les projets et les portent.

    il suffit d’une nouvelle tête quelque part et toute la production d’une boite change. ou une nouvelle boite se crée (12 BIS).

    imaginez, BAMBOO rachète CORNELIUS demain…
    BAMBOO fera des livres classes et publiera TEZUKA et CLOWES.

    ça tient à rien.
    (SOLEIL+ FUTURO) 😉

    et ZOU tout ce que tu croyais comme acquis s’envole en fumée
    et tu kiffes à nouveau leurs livres…
    ————————————-

    l’auteur VEDETTE CASTERMAN c’est JACQUES MARTIN,
    ne te laisses pas abusé par la presse. en BD ça veut rien dire.
    SINON les éditeurs qui ont des ronds,
    achèteraient des PLEINES DOUBLE PAGE dans VOICI et PARIS MATCH…

    regarde le catalogue CASTERMAN.
    c’est bien lui le premier auteur qu’ils mettent en avant.
    avant TINTIN et PRATT. et l’apport de JACQUES MARTIN à l’humanité est plutôt relatif… si tu ne kiffes pas les jeunes grecs en jupette.
    il vends bien et depuis longtemps et cela n’est pas prêt de s’arrêter.
    du bon gros classicisme ringard.

    oui, je n’ai pas beaucoup regardé CASTERMAN à la loupe, ces dernières années… trop occupé à chercher des truffes dans le COMICS.

    dans la liste des auteurs que tu as sorti,
    aucun ne me fait vibrer comme peuvent le faire
    GUIBERT, BARU, BLUTCH, MUNOZ ou MEZZO.

    et surement pas BLANKETS.
    j’ai lu une bonnes partie des BD de CHAUZY, mais je ne peux pas les mettre dans aucun TOP 20 des BD qui m’ont troué le cul. j’aime beaucoup (BEAUCOUP) son dessin, ses couleurs et suis fan de ses BD dans FLOUIDE GLAZIOUL.

    BESS est très bon avec JODOROWSKY.

    CASTERMAN = (pour l’instant) de bons artistes,
    mais pas d’histoire qui me transporte… jusqu’à la caisse.

    il leur manque un scénariste VEDETTE qui fasse monter la sauce.
    ils n’ont que des artistes qui font leur taffe dans leur coin et du coup,
    la boite n’a plus d’image forte, comme à l’époque de « À SUIVRE »

    mais je ne veux pas commencer à donner des notes sur CASTERMAN.
    c’est mon gout personnel.
    et je respecte le travail qui est fait là-bas.
    (petit quart d’heure « langue de bois »,
    si un mec de chez CASTERMAN lit ce truc… 😉 )

    Y A RIEN DE PLUS VIOLENT QU’UN AMOUR DÉçU…

    « À SUIVRE » donc…

  9. Il faut quand même différencier la collection Grand Angle éditée par Bamboo de la production humour de l’éditeur. Dans cette collection, y a quelques perles (les bouquins d’Arno Monin par exemple) qui méritent le détour et qui n’ont rien à voir avec les Pompiers ou les Profs…
    Pour Gunt, ouais, je sais, c’est pourri, j’ai découvert la signification y a pas si longtemps… Mais à la base, ça vient du lycée, et ça se prononce « Gount », donc rien à voir avec la contraction de « cunt » et « gut »…
    Et Ze Troubadour, je dois avouer que tu m’énervais aussi à une époque, cependant quelqu’un qui parle de Kyle Baker sur Wartmag est quelqu’un de bien, qui mérite le respect… mais avoue que t’es tombé sur mon blog par hasard en cherchant des grosses à poil… Héhé…

  10. Donc nous allons finir par être d’accord. Bamboo va vers le mieux, Soleil, ça lui arrive aussi et les autres font ce qu’ils peuvent.
    Pour ce qui est de Casterman, je te trouve particulièrement dur.
    peut-être justement parce que tu les as aimé. A mon sens tu oublies Dumontheuil. Dont le chef d’oeuvre n’est pas « qui a tué l’idiot » mais « le roi cassé », album passé inaperçu et qui pourtant est son sommet (tant graphiquement – il annonce ce qu’il va aller faire chez futuro – que scénaristiquement).
    Pour moi, dans ta liste, il manque R97 ou les imposteurs de Cailleaux (ces deux titres auraient pu paraître dans (à suivre) sans aucun problème). Les somnanbules de Randall C n’est peut-être pas un chef d’oeuvre moderne mais il rivalise avec ce qu’à pu faire Blutch pour (à suivre) sans aucun problème non plus. et même si je suis d’accord avec toi sur le coté « pauvre » de la collection polar, il faut pas en oublier pour autant Anton Blake qui reste le polar le plus original de ses dix dernières années. Pareil, Fog est un très bon titre. Les histoires se tiennent (elles sont de mieux en mieux) et le dessin est carrement à tomber.
    Pour « écriture », il y a plusieurs titres formidables : Skim, le commis voyageur, Blanckets… Même s’il s’agit de traductions.
    D’ailleurs, il y a aussi Georges Bess qui a fait deux albums dans cette collection qui valent le détours.
    Enfin, tu ne peux pas effacer le travail d’auteurs aussi préstigieux qu’Igort ou Chauzy (ce que tu fais si tu dis que ton dernier coup de coeur est l’autoroute du soleil). Même si Chauzy n’a pas toujours eu que de bons scénarios. Mais son travail dans la globalité et au dessus du pannier, non?

    Et puis tiens, encore un point où je ne suis pas d’accord. Jacques Martin. Notre génération a l’air de pas l’aimer, ok. J’aime pas non plus. Mais ça n’enlève rien à son immense talent (après les reprises, c’est autres choses…). Mais surtout, « l’auteur vedette », si on m’avait demandé, j’aurai plutôt répondu Tardi (voir Bilal) que Martin. rien qu’à voir la liberté de Tardi et la communication faite sur ses bouquins, casterman se sent plus à l’écoute d’un Tardi que d’un Martin.

  11. GUNT (rhoo… le nom pourri. quand tu tapes son nom dans GOOGLEUH, tu tombes sur des grosses à poil)
    je suis tombé dessus par hasard, il y a quelques mois en cherchant
    des dessinateurs français qui faisaient du STYLE COMICS.

    y en a pas mal, mais presque aucun ne fais ses propres histoires donc ils sont dépendant de la qualité du scénario et du tsyle des histoires,
    et des histoires de COMICS, y en a pas des masses en france ,
    et comme faut bien bosser, ils changent de style et ils font autre chose.

    BAMBOO emploie un nombre assez impressionnant de dessinateurs pour leur bouquins d’humour qui sont capables de faire du BON COMICS FR.

    TU VAS SUR LEUR BLOG ET TU TROUVES QUE DES PIN UP DE HELL BOY.
    et ils sont les « profs pompiers volume 12″…

    le jour où BAMBOO va réaliser qui ils ont en stock,
    ils vont devenir le EURO-MARVEL… ou non.

  12. hello >>> HELL-O.
    tu m’as vu faire un concours de popularité, ici ? nan.
    et après ce que je vous prépare pour CE MOIS-CI,
    vous allez pas m’aimer PLUS… he he he 😉
    (à VENDREDI…)

    je m’exprime franchement, c’est TOUT.
    si je ne fais pas l’unanimité, j’en suis ravi,
    cela alimente le débat, dans mes tribunes ou ailleurs.

    oui, j’ai adoré CASTERMAN, mais alors ADORÉ, hein.
    je lisais MUNOZ, PRATT, TARDI et À SUIVRE, j’y ai découvert aussi
    DE CRECY et BLUTCH.

    je trouve leur production de polar mou du genou.
    c’est devenu du pseudo réalisme chiant comme partout,
    et LE TUEUR ne me fais plus triper depuis le tome 3.
    RIVAGES-CASTERMAN est une déception (pour l’instant… j’ai entendu parler d’un PRADO en projet qui a l’air d’enfer 😉 )

    L’AUTOROUTE DU SOLEIL est mon dernier coup de coeur CASTERMAN.
    je l’ai lu quand il est sorti y a plus de 10 ans et ça m’a coupé les pattes.
    sinon la collec ÉCRITURE me laisse froid.

    seul KSTR, s’en sort plutôt bien, voire très bien.
    bin oui, c’est le seul exemple de production MODERNE de la boite dont l’auteur vedette vivant, c’est JACQUES MARTIN.

    (bon y a aussi des ovni marrants depuis quelques mois mais rien qui aurait pu me faire changer d’avis)

    SILENCE de Comés date des ’80, non ?
    trouve-moi des chefs d’oeuvres modernes…
    et je changerai d’avis, voire même j’en acheterai.

    tous les éditeurs font des trucs parfois pourris, en effet TOUS.
    mais certains ne sont connus que pour cela.
    BAMBOO fait des bouquins d’humour ras du sol qui cartonnent
    et TOUT LE MONDE commence à aimer leur chiffre de vente…

    SOLEIL a été la cible de TOUT LE MONDE depuis 10 ans,
    alors que leur catalogue est aussi varié que celui de DELCOURT.
    maintenant, ils bossent même ensemble avec DELSOL.

    certaines boites d’édition sont arrivées à maturité, cool.
    et je pense que c’est ce qui va se passer avec BAMBOO dans quelques années.

    pour « DEUXIÈME CHANCE »
    j’ai vu des planches de ce projet sur le blog du dessinateur.
    je vais y jeter un oeil en magasin…

    plus BAMBOO, fait de la thune, plus ils pensent à se diversifier.
    pourquoi pas ? moi, j’ai plutôt tendance à suivre
    les AUTEURS pas les éditeurs.

  13. franchement, j’essaie tous les jours de lire tes remarques et de les aimer. Mais non, y’a rien à faire : tu m’énerves!
    Soleil fait des trucs bien? Bamboo non?
    Pour moi, personne n’est à l’abris d’un bon album. faut juste savoir s’ils l’ont fait volontairement ou pas.
    alors oui Bamboo a déjà fait des albums plus qu’honorable. et bien sûr ils en feront d’autres. Pareil pour Soleil.
    et oui, Futuro, l’asso, Delcourt et Warum ont déjà fait des trucs qui sentaient le paté.
    toi qui nous fait des grandes tirades sur le contenu de nos BD, faudrait peut-être ne pas faire dans le politiquement corecte, non?
    Comme la fois où tu avais dit, sans doute pour amuser la galerie « casterman est capable du mauvais comme du pire » (de mémoire). Comme si tu pouvais oublier Silence de Comès (au moins celui-là, hein).
    Non franchement, y’a pas à dire, on ne pourra pas s’entendre.

  14. ouais mais sous les COHEN, il y a beaucoup de monde…
    au dessus, il y a que le ciel bleu. .)

    mais je préfère quelqu’un qui se revendique des frères COHEN que de BIGARD chez BAMBOO…

    est-ce qu’à ce train là, BAMBOO sera le SOLEIL de DEMAIN,
    puisque que SOLEIL fait des trucs biens.

Les commentaires sont fermés.