BD – LE SIGNE DE LA LUNE, de Bonet & Munuera

Fort de ses 136 pages, ce one shot en noir et blanc est un livre atypique. Dessiné par José Luis Munuera sur un scénario imaginé de longue date par Enrique Bonet, Le Signe de la Lune fait la part belle aux ambiances dans ce village espagnol du début du XXe siècle. Pourtant, malgré une vraie curiosité pour l’ouvrage, on regrette que la pointe de rouge qui s’incruste sur les planches grâce au manteau de l’héroïne n’ait pas un rôle plus important, tout comme la disparition prématurée d’un des personnages, dont le trépas aurait pu trouver un écho certain lors du final. Ça ne sera pas le cas. Reste que l’ensemble se lit avec un vrai plaisir et mêle habilement l’aspect onirique à des réalités cruelles bien plus terre-à-terre.
En deux mots : Cruauté sélénite
De Enrique Bonet et José Luis Munuera, chez Dargaud – 136 pages – 15,50 €