BD – ACQUA ALTA #1 et #2, de Schmitt

Acqua Alta est une cité étonnante. Sans cesse en mouvement, elle héberge des citoyens hauts en couleur habillés comme à carnaval, tous dirigés par le Maire, le Prêcheur et le Général. Avec un vernis onirique, quasi philosophique, difficile de percer les mystères de cette étrange cité. C’est le souci. Les bonnes idées de Daria Schmitt semblent diluées dans la complexité de son univers abscons. Malgré 144 pages, on ressort totalement étranger de cette ville, aussi originale que celle d’Horologiom dépeinte dans les années 90 par Lebeault.
En deux mots : Marées mouvantes
De Schmitt, chez Casterman – 72 pages chacun – 15 chacun