BD – ANIMAL’Z, de Bilal

Malgré un rythme très lent, une absence d’action et de la moindre effusion au milieu de planches grisâtres rehaussées, parfois, de quelques coups de crayon rouge, ce nouveau Bilal se lit d’une traite. Peut-être parce que le thème viscéralement écolo de ce one shot d’anticipation est on ne peut plus actuel, dans un monde où l’eau est devenue une ressource rarissime et où certains humains ont décidé de fusionner avec les animaux. Bien qu’on peine à y croire au premier coup d’œil, la patte Bilal est suffisamment forte pour convaincre et nous promène d’un bout à l’autre du récit, nous présentant une multitude de personnages subtils. Ainsi un duo de cow-boys nihilistes qui ne parlent qu’en citant des philosophes… Loin d’être alarmant, l’album est presque relaxant !
En deux mots : philo écolo
D’Enki Bilal, aux éditions Casterman – 100 pages – 18 €