BD – ASPIC VOISINE, de Monsieur H

Après Hautes Œuvres et Tout doit disparaître, Simon Hureau est de retour sous pseudonyme avec une BD très provocante, puisqu’elle aborde des thèmes sensibles comme le cannibalisme ou la pédophilie. Justine, gentille fille un peu idiote, aménage en face de l’immeuble de Mélusine, gothique perverse au passé trouble qui s’occupe des basses besognes d’un riche employeur. Découpé en plusieurs récits courts, chaque récit d’Aspic Voisine permet de renforcer les liens d’amitié de plus en plus charnels entre les deux héroïnes tout en brossant des saynètes borderline dont une où un malade sadique kidnappe une petite fille. Pourtant, contrairement à Durandur qui n’hésite pas à s’enfoncer dans l’horreur absolue, Monsieur H titille la ligne jaune et se montre subversif sans en faire des caisses.
En deux mots : BD venimeuse
De Monsieur H, aux éditions La Boîte à bulles – 80 pages – 14 €