BD Corée – LA SECTE, de Mook

« Un manhwa coréen d‘action au-delà du temps et de l‘espace », voilà comment les éditions Kana résument La Secte en quatrième de couverture du tome 1. Hormis le fait qu’un manhwa est par définition une bande dessinée coréenne, force est de constater que cette accroche colle assez bien à l’œuvre du dessinateur Mook. Ici, l’auteur s’affranchit de nombreux codes pour offrir un récit nerveux, emplis de bastons et graphiquement impressionnant. Si l’histoire reste encore sibylline et pourra rebuter les plus cartésiens des lecteurs, le récit s’avère envoutant, comme tout bon discours de gourou.
En deux mots :
Beaux bizarres
De Mook, aux Kana – 192 pages – 7,35 €