BD – IR$ #11, de Vrancken & Desberg

Une fois n’est pas coutume, ce nouveau diptyque nous mène sur les chemins de Gloria – c’est même le titre –, belle femme au destin et à la vie intimement liés à ceux de Larry Max, le chevalier blanc de la finance. Bernard Vrancken a profité de cette nouvelle aventure pour modifier sa technique de dessin, désormais au lavis, qui jouit d’un réalisme accru. Ça donne un résultat convaincant au goût de polar noir très réussi. On ne peut pas en dire autant sur le scénario. Bien que de nouveaux enjeux a priori surpuissants fassent leur apparition – on note que le titre du prochain tome contient le mot « Président » –, l’histoire autour de Gloria et de ses mystères commence vraiment à lasser, surtout après 10 tomes passés en sa compagnie, qu’elle soit physique ou téléphonique.
En deux mots : changement cosmétique
De Desberg & Vrancken aux éditions Le Lombard – 48 pages – 10,40 €