BD JAPON – DETROIT METAL CITY #3, de Wakasugi

Comment avons-nous pu oublier de vous parler de D.M.C. ? Cette série raconte les aventures de Negishi, jeune puceau amateur de violettes, d’Amélie Poulain et d’idoles japonaises, qui veut se lancer dans la musique pour chanter des bluettes. Sauf que le seul groupe qu’il arrive à monter en arrivant à Tokyo est un trio de Death Metal dans lequel il doit assumer le rôle du leader sataniste, Krauser, prince des ténèbres. Des situations complètement débiles à base de schizophrénie satanique, de quiproquo et autres allusions sous-ventrales, rendent l’ensemble tellement improbable que ça en devient hilarant. Dans ce tome 3, il faudra défendre le titre d’empereur du métal lors d’un festival Black & Death. On n’a pas fini de voir gueuler Krauser et son porc capitaliste, un masochiste qui se fait fesser sur scène pendant leur show.
En deux mots :
Go to DMC !
De Kiminori Wakasugi, aux éditions 12 bis – 224 pages – 6,50 €