BD JAPON – ROHAN AU LOUVRE, de Araki

Première note incongrue pour la collection BD lancée par Futuro et le Musée du Louvre ! Sur le papier, Rohan au Louvre était on ne peut plus excitant, réalisé en couleur directe et en sens de lecture japonais par le mangaka de Jojo’s bizarre adventure. Au final, ce n’est pas tant le scénario décousu qui surprend à la lecture de ce one shot – Rohan, un mangaka en devenir vit une histoire d’amour au Japon, avant de passer maître et de partir à la recherche d’un tableau maudit au Louvre –, mais bien le mélange raté entre bluette et ultraviolence, porté par des personnages à l’accoutrement étrange. En ressort un livre hybride au rythme peu convaincant dont on peut se passer sans regret.
En deux mots : Le ridicule ne tue pas
De Hirohiko Araki, chez Futuropolis – 128 pages – 19,50 €