BD – LA MORT DE STALINE #1/2, de Robin & Nury

Les débuts du mois de mars 1953 furent anthologiques à plus d’un titre. Parce que le camarade Staline cassa sa pipe, mais aussi parce que les coulisses de sa mort furent des plus tragi-comiques. Ainsi il fallut 13 heures avant qu’un premier spécialiste vienne à son chevet, les autres étant soit morts soit déportés. Ainsi il fut impossible de brancher le respirateur dernier cri, de conception américaine, car aucune prise électrique n’était compatible. Pendant ce temps, les grosses huiles du régime complotent en silence pour succéder au « petit père des peuples ». Un livre à l’histoire méconnue et hallucinante, renforcé par les dessins anguleux aux mises en page innovantes de Robin.
En deux mots : La réalité aussi forte que la fiction
De Robin et Nury, chez Dargaud – 56 pages – 13,50 €