BD – L’HEURE LA PLUS SOMBRE, de Moynot

Jean-Claude est routier. Il a une vie monotone, pour ne pas dire insipide qui ne lui laisse que regrets et fantasmes. Nouria est serveuse sur aire d’autoroute. Elle aussi, on ne peut pas dire qu’elle ait réussi sa vie. Et puis il y a l’occasion. Jean-Claude peut jouer au chevalier pour protéger Nouria face à son patron. Un moment infime, une réaction qui les sort de leur ordinaire. Et qui va changer leurs vies. Peut-être pas pour le mieux, mais au moins, ils essayeront autre chose. Une belle BD pour nous montrer que les miracles n’existent pas, que la vie n’est pas un roman, mais qu’il est toujours possible de saisir une chance, ou de la laisser filer.
En deux mots :
Hasard de l’ordinaire
D’Emmanuel Moynot aux éditions Futuropolis – 75 pages – 16 euros – paru en novembre 2008.