BD – MOMON – APOSTILLE À 1h25, de Forest

« Je le trouve puant. Racoleur. Donneur de leçons. Hautain. » Non, il ne s’agit pas du dernier livre de BHL, mais de l’avis de Judith Forest sur 1h25, son autobio parue en 2010. Entre deux parties de jambe en l’air avec son éditeur, l’auteure expliquait utiliser le lecteur en étalant sa vie privée. Manque de bol, Judith Forest n’existe pas ! Derrière se cachent Xavier Löwenthal, William Henne et Thomas Boivin qui montrent à quel point la « sincérité » est factice et se demandent si l’autobio n’est pas la « putain de la littérature ». Si l’aspect mascarade est intéressant, l’engouement médiatique instructif ; la fausse vie de Judith Forest est, finalement, sans trop d’intérêt.
En deux mots : Canular autobiographique
De Forest, chez La Cinquième couche – 108 pages – 13 €

Envie d'ajouter un commentaire ?