BD numérique : de plus en plus d’outils

L’édition 2009 du Salon du Livre aura été riche en annonces du côté de la bande dessinée numérique, là où Angoulême était resté muet. Il faut dire que les éditeurs BD n’ont pas pris les devants, laissant le champ libre aux concepteurs d’outils de lecture et autres éditeurs spécialisés en eBD. C’est le cas de SFR et de son BD Player, en partenariat avec MobiLire, mais aussi Extra Live et son portail Choyooz, en cours d’expérimentation. Car si la présentation de logiciels s’est multipliée, aucun n’est encore en circulation.

Si Choyooz annonce des partenariats avec Foolstrip, Xiao Pan et le groupe Tournon, la plupart des nouveaux diffuseurs de contenu pêchent pas une absence de titres à leurs catalogues, la faute aux éditeurs dont beaucoup ne savent toujours pas sur quel pied danser. Particularité des nouveaux venus : leur compatibilité avec de nombreux modèles de téléphones de marques différentes, là où l’iPhone avait le monopole dans le domaine il y a encore quelques semaines. On peut se demander en revanche l’intérêt d’une telle compatibilité, quand on constate que la lecture de BD numérique n’a d’intérêt que grâce à une navigation intuitive et pratique, que seuls l’iPhone et les tactiles semblent capables d’offrir.

Alors que DigiBidi peaufine ses offres de location de bandes dessinées, le site d’Ave! Comics qui avait créé un petit buzz en annonçant le nouvel épisode de Lucky Luke étoffe son offre – encore très limitée – avant d’ouvrir à son tour son logiciel à d’autres téléphones que l’iPhone. À noter l’apparition de Caramba ! Publishing, un éditeur de contenu tout nouveau, spécialisé dans la conception d’eBD pour iPhone et iPod touch. Forcément, si les éditeurs traditionnels ne déploient pas plus d’efforts à court terme, le nombre de petits éditeurs surfant sur le phénomène se multipliera et sera à l’origine, pourquoi pas, de futurs hits numériques.

Un phénomène qui semblait enthousiasmer Nathalie Kosciusko-Morizet, secrétaire d’État chargée de la prospective et du développement de l’économie numérique, dépêchée en urgence pour l’inauguration du Salon du Livre pendant que Christine Albanel défendait sa loi « Création et Internet » à l’Assemblée nationale. Enthousiasme ou bouche-trou, faut voir.

  1. tu sais les gouts, hein…
    je suis sur qu’il y a des gars pour aimer les scénars de MORVAN ou VAN HAMME alors, des merdes de 2 cm sur écran retro-éclairé,
    ça doit pas faire peur à tout le monde.

    et je ne suis que SERGENT.

  2. toutes les industries sont victimes d’effet de mode.
    DISCO, REGGAE, GRUNGE, RAP, GOTHIQUE, SERIAL KILLER, LOANNA… et puis cela se calme.
    il ne reste alors quelques produits(généralement c’est MADONNA et JOHNNY HALLIDAY), puis le consommateur avides de nouvelles sensations qu’il connait déjà passe à autre chose.

    les blogs BD feront chier tout le monde quand tout le monde en fera (et c’est déjà le cas) puis quand ces artistes trentenaires auront tous racontés la même vie en fait. je veux faire de la bd, en attendant je fais des gosses, puis je vends pleins de livres et je peux plus raconter ma vie, sans avoir peur que vous veniez tout voler les collectors que j’ai chez moi…

    l’autobio, c’est super dur à faire. faut avoir eu une vie intéressante avant… pas juste faire de salons de dédicaces et trouver que les gens sont bizarres quand même ou se retrouver coincé à la douane japonaise avec la touristar. (c’est la tourista gold, spéciale VIP)

    mais comme je m’éloigne du sujet.
    je vous mets un link de VRAIE BD numérique.
    SPECIAL FORCES by KYLE BAKER.

    http://www.kylebaker.com/www/book/SF4.swf

    tout fait à l’ordi.

  3. Il n’y a que Troubadour qui a le droit de citer ici, tous les autres commentaires passent à la trappe!

  4. le catalogue de Choyooz est une horreur sans nom.
    bonne chance pour vous abimer les yeux là-dessus…

    y a pas à dire la révolution numérique est en marche. ouh là là .
    ça fait envie hein…

  5. leur catalogue n’est pas du tout constitué de produits fait pour ce format mais d’un reformatage rapide pour voir si les gros éditeurs (ou les petits) vont passer à coté de la thune que leur rapporte leur back catalogue ou pas.

    que de la thune en jeu.

    les pdf, permettent de voir une preview utile pour savoir si on va acheter l’album. pas le lire en entier.

    et depuis quand un blog-bd, même un peu sympa, remplace une bonne vielle bd travaillée, scénarisée et mise en page correctement.

    c’est la différence entre la télé réalité et le cinéma.

    après le public choisi. et on sait qu’il a bon gout…

  6. Evidemment, lire une BD case par case si elle n’a pas été conçu pour, c’est insupportable. De même que lire des pages de BD publiées au format classique en pdf. C’est exactement comme les éditions de BD en format poche, qui massacrent la mise en page et du coup la lisibilité de l’oeuvre, malgré une définition infiniment supérieure à celle d’un écran d’iPhone.
    Mais on voit aussi que les (bons) blogs-bd montrent chaque jour qu’une lecture de bande dessinée conçue spécialement pour être vue à l’écran peut être très agréable.

  7. essayer de lire un album de bd en vous cachant l’oeil droit avec la main et en regardant le machin à travers les doigts de la main gauche et vous aurez une idée du confort de lecture.

    déjà que j’arrive pas à trouver des BD bien en magasin, alors sur un portail qui fait du carabas et du lucky luke par laurent gerra, c’est à mourir de rire.

    si c’est ça l’avenir de la BD, je vais aller vendre des armes blanches aux gosses de banlieue, moi.

  8. J’ai eu l’occasion de lire une bd sur téléphone portable et je n’ai pas réussi à aller au bout. C’est désagréable de ne pas pouvoir profiter pleinement de ce qui se passe dans une page entière ! On passe de case en case, dans une qualité médiocre, et la composition n’a plus de sens. La planche, qu’on pouvait regarder comme un tableau, n’existe plus.

  9. j’ai essayé lundi le manga sur portable présenté par sfr.
    Autant l’accessibilité par bluetooth est nickel (chargement en une seconde, pas trop lourd, sauvegarde…) autant la qualité quand on zoome est pourrie (en taille basique c’est très bien, mais c’est du 1,5cm x 2cm) la navigation lente et la lecture case par case complètement naze. C’est en couleur par contre, ça peut donc s’appliquer à toutes les bds…

Les commentaires sont fermés.