BD – PLUS BELLE LA VIE #1 de Ponzio & Janhel

La participation de Lidwine au story-board n’y aura rien fait, Plus belle la vie en BD n’est pas une œuvre convaincante. Alors, on pourra nous accuser de taper sur cette adaptation à dessein, mais c’est mérité. Bien que réservé aux initiés de la série, le scénario met en scène 3 personnages inédits, Nadèle, Honorine et Lilou, qui apparaissent dans le quartier un peu par magie, ce qui va surprendre les amateurs du feuilleton. À part cette surprise, le récit qui tourne autour de la recherche d’une jeune femme par des tueurs se laisse lire, sans plus, et nous paraît un peu brouillé par un final nunuche plutôt éloigné du show. Mais c’est côté dessin que tout se gâte. Loin de la précision d’un Génétiks ou Complexe du chimpanzé, les têtes de personnages réalisées d’après photo par Ponzio sont parfois ratées – on sent que l’auteur a improvisé des angles, quand d’autres incrustations sont carrément hilarantes, telle une case où le visage de Blanche semble monté sur le corps d’un videur.
En deux mots : Conversion ratée
De Jean-Michel Ponzio et Janhel aux éditions Glénat – 48 pages – 9,40 €

  1. je savais que tu as une âme romantique pour un capitaine de navire où les couples se forment au gré des activitées curling et disco dance.
    sans oublier le BAR de DEGLINGO…

    c’est surtout « moins belle la BD » qu’on taille…

  2. Je veux pas me faire l’avocat de Plus belle la vie, mais pour avoir suivi des épisodes pendant quelques semaines, faut reconnaître que c’est super bien foutu. C’est tapé sur aucune série américaine, c’est du feuilleton avec des histoires de cul à la con, mais c’est comme dans la vraie vie, les intrigues de fond se renouvellent régulièrement… Bon faut aimer le quotidien de gens presque banals, mais ça fait partie des séries françaises sympas.
    Les Bleus sur M6 c’était pas mal aussi. Surtout la saison 1, la 2 était merdique.

  3. je crois que FRANZ 3 serait sérieusement intéressé… pour remplacer LA CLASSE avec BÉZU ET LAGAFF…

  4. Moi j’attendrai la version reliée pleine peau pour la mettre dans ma bibliothèque.
    Mais j’espère surtout qu’il feront une adaptation TV, ce ne serait que justice.

  5. il est bien dur parfois le métier de critique,
    quand il faut se taper « plus belle la vie en BD »…

    quel courage. chapeau.

Les commentaires sont fermés.