BD – TOKYOLAND, de Reiss

Pourquoi en ce moment, dans les bouquins autobiographiques, les auteurs choisissent de raconter leurs aventures et anecdotes personnelles en donnant un nom fictif à leur personnage ? Mystère. C’est le cas dans Tokyoland où le héros débarque au Japon pour rejoindre une jeune fille qui lui pose un lapin. Avec son sac et ses notions de japonais en poche, il finit par chercher un endroit où loger – une pièce plutôt miteuse – et n’aura de cesse de se trouver un boulot. La chance lui sourit vite puisque le dessinateur se trouve un job dans un lycée et, pendant les vacances scolaires, assistera un mangaka ! Curieusement, le thème central de ce livre ressemble au dernier Taniguchi. Si graphiquement ça n’a rien à voir puisque les personnages ont un look cartoon avec des têtes ovales qui nous rappellent que Toulouse n’a pas gagné le top 14 cette année, le ton du bouquin est aussi plus léger. Une lecture sympathique.
En deux mots : Quotidien japonais
De Benjamin Reiss aux éditions 12 bis – 96 pages – 15 €