BD US – UMBRELLA ACADEMY #1, de Bá et Way

Que vous aimiez ou pas la musique de Gerard Way, leader des My Chemical Romance importe peu. Sa série de superhéros névrosés est une belle surprise à ranger entre ses X-Men et les bouquins de Mike Mignola. Pas seulement parce que le trait de Gabriel Bá se rapproche de celui du créateur d’Hellboy, mais parce que l’histoire, sous fond d’apocalypse imminente distille des ambiances baroques et victoriennes, avec un nuage de steampunk. Ainsi, la grappe de superhéros en herbe – l’un voyage dans le temps, l’autre à sa tête greffée sur le corps d’un gorille – va en découdre avec le robot zombie de Gustave Eiffel, avant de s’attaquer, une quinzaine d’années plus tard à la viole blanche, une vilaine capable de désintégrer n’importe qui avec l’archet de son violon. Superbement déjanté.
En deux mots : Carrousel fantastique
De Gabriel Bá et Gerard Way, aux éditions Delcourt – 192 pages – 17,50 €