BD – YAXIN LE FAUNE #1, de VEY & ARENAS

Impeccable sur la forme, servi par des dessins magistraux, Yaxin est hélas plombé par des récitatifs chantants qui tombent comme à Gravelotte. Si bien qu’il faut attendre une quinzaine de pages avant de lire les premiers dialogues, eux aussi tournés en rimes. Agréable les premières minutes, ça devient vite pénible. D’autant que la quantité prodigieuse de texte nous freine dans la découverte du monde onirique du petit faune Gabriel. Un coffee book table idéal, mais pas la bonne BD attendue.
En deux mots : Faune chantant
De Dimitri Vey et Manuel Arenas, chez Soleil – 64 pages – 19,90 €