Birmanie, la peur est une habitude

Totalement passé inaperçu lors de sa première publication en avril 2003 par l’association Khiasma, Birmanie : la peur est une habitude est de retour en février aux éditions Carabas. Sous la direction de Frédéric Debomy, le collectif regroupe des témoignages de Birmans complétés par des bandes dessinées d’Olivier Bramanti, José Muñoz, Markus Hubert, Olivier Marboeuf ou encore Sera et Sylvain Victor.

À l’occasion de cette réédition, l’éditeur propose des textes mis à jour et une nouvelle couverture inédite signée par José Muñoz, le président du prochain festival d’Angoulême. La grand messe BD sera d’ailleurs le théâtre d’une conférence sur la Birmanie, en présence de plusieurs auteurs de l’ouvrage et de Guy Delisle, qui a signé Chroniques birmanes chez Delcourt, en septembre dernier.


Les images sont © Editions Carabas et les auteurs.

  1. Le livre n’est pas complètement passé inaperçu lors de sa parution en 2003 comme vous l’indiquez puisque 2500 ex ont vite été vendus et le livre est de fait épuisé depuis 2005. On ne peut pas dire que ce soit le pire destin pour un livre de bande dessinée indépendante sur un sujet très peu médiatisé à l’époque.

Les commentaires sont fermés.