Bisou, le drôle de magazine féminin des éditions Delcourt

« À quoi pense mon mec quand on fait l’amour », « Avec quel One Direction te marieras-tu » ou des bandes dessinées signées Diglee, Margaux Motin voire Kikoo lol (ça ne s’invente pas) animent le premier numéro de Bisou, un féminin mêlant articles conso, interviews et BD, dont le premier numéro tiré à 100 000 exemplaires paraît le 4 avril en kiosque, pour 3,95 euros.

Édité par Delcourt, le bimestriel est conduit par Anaïs Vanel, à qui l’on doit le label Fluide Glamour, aux éditions Fluide Glacial, et feu le magazine Fluide G., dont la ligne éditoriale – parodique – évoquait déjà celle de Bisou. À en juger par les réactions partagées sur les réseaux sociaux, gars comme nanas ne savent pas bien si ce nouveau magazine tape dans le sérieux ou le second voire troisième degré. Faut dire qu’en se présentant comme “un féminin pop, frais et décomplexé. Sa force, c’est sa personnalité : un traitement libre, jeune et fun” et proposant “un nouveau modèle : le féminin qui vend le rêve d’une jeune femme drôle, pas parfaite, parfois immature, mais curieuse de tout et attachante”, le doute subsiste. Bref, attendons de lire le premier numéro pour voir s’il s’agit de délires potaches derrière tous ces clichés « girly », conseils beauté, rubrique psychologie ou encore « love ».

La rédaction de Wart planche d’ailleurs sur le pendant masculin de Bisou. Ça s’appellera Bizar, plus « pulp » que « pop », et on y causera bagnoles, football, plans drague et comparatifs d’huiles de vidange.

[new_royalslider id= »6″]

bizou

[divider]

Oh et même Terreur Graphique y est allé de sa version :

BGXzyzyCcAANdf9.jpg-large