Bruno Bonnell quitte Infogrames

Fondateur et PDG d’Infogrames, Bruno Bonnell vient d’abandonner toutes ses fonctions au sein de la société lyonnaise de jeux vidéo et de sa filiale Atari. Personnage haut en couleur, il a tissé depuis longtemps des liens forts avec la bande dessinée.

Très tôt dans le développement de l’entreprise, Infogrames a adapté des bandes dessinées en jeux vidéo. Parmi ces titres précurseurs au milieu des années 80, citons Les Passagers du Vent de Bourgeon et North and South tiré des Tuniques bleues de Cauvin et Lambil. Depuis, Tintin, Lucky Luke, les Schtroumpfs et consorts se sont vus pixellisés dans l’univers vidéo ludique avec plus ou moins de bonheur. Nombreux furent ces jeux développés à la va-vite et vendus uniquement sur la notoriété des personnages. En début d’année, la société annonçait la signature de deux nouvelles licences issues du neuvième art : Lanfeust de Troy et Trolls de Troy.

En parallèle, Infogrames en compagnie de l’éditeur Vents d’Ouest avait tenté l’aventure d’adapter en bande dessinée les titres Alone in the Dark et Prisonier of Ice. Le scénariste Thomas Mosdi fit partie de cette aventure qui tourna court.

Tout en quittant Infogrames, Bruno Bonnell, reste pour le moment un acteur du monde de la bande dessinée. L’homme est propriétaire du magazine centenaire (par le nombre de numéro) BoDoï et vient tout juste de remercier le fondateur du titre, Fred Vidal.

Patrick Le Leu, ancien PDG de l’opérateur de réseaux câblés tant décrié Noos de 2001 à 2005, remplace Bruno Bonnell à la tête du groupe.