DC comics mange japonais

Le grand loup américain DC Comics est en effet en phase de digestion après avoir acquis des parts dans le jeune éditeur Nippon Flex Comics, spécialisé en production de mangas destinés au web et aux portables. Le bénéfice est potentiellement triple : pouvoir publier du comics au Japon, profiter des services d’un parc de mangakas pour produire du sur-mesure à destination du public yankee, et s’appuyer sur l’expertise de l’éditeur sur les nouveaux médias.