Des lectures en juin (3)

BANANA SUNDAY

Comment passer inaperçue dans sa nouvelle école avec trois primates parlants et agités ? La jeune et pimpante Kirby n’est pas très aidée avec un orang-outan intello et prétentieux, un singe au draguomètre à l’eau de rose en constante ébullition et un gorille aussi stupide qu’irrésistible. Entre brimades, complots et coup de foudre original, bien malin comme un singe qui saura percer le secret des trois loustics. Un comics frais et simple qui fera la joie de la petite soeur de votre copine.
En deux mots : Banana’s trip
De Nibot et Coover aux éditions Peps (Albin Michel) – 110 pages – 6,50 €

SHIRLEY

Ce manga regroupe trois histoires réalisées par la mangaka Kaoru Mori à ses débuts. Contrairement à Emma, le dessin manque de profondeur et l’arrière-plan donne peu de prise sur la période victorienne. Néanmoins, les doux récits forgent déjà une image de la maid clean, attentive et perfectionniste, qu’elle ait 13 ans ou non. On garde une préférence pour la dernière nouvelle avec un vieux baron facétieux qui en fait voir de toutes les couleurs à sa domestique. Seuls les fans d’Emma y trouveront leur compte.
En deux mots : Slice of nice
De Kaoru Mori aux éditions Kurokawa – 210 pages – 7,50 €

VAMPIRE KNIGHT T1

Envie de faire parler votre côté féminin, de hurler « kyaaa ! » à la Lune derrière un troupeau de beaux gosses, de rêver aux très mignons petits costumes de ce manga vampirico-scolaire ? Ce titre est alors – à l’extrême – fait pour vous ! Pour les autres, malgré un joli graphisme dans la veine des shojos horrifiques à base de paysages nocturnes et de protagonistes couverts de sang, un scénario sans surprises et d’une mièvrerie affligeante plombe toute trace d’intérêt.
En deux mots : Ecole buissonière
De Matsuri Hino aux éditions Panini Comics – 192 pages – 7 €

CORNELIUS OU L’ART (…)

(…) de la mouscaille et du pinaillage. Disponible à Lorient ou sur le site de Cornélius, ce livre revient sur les 16 années traversées par l’éditeur. Enrichi de nombreuses histoires courtes inédites en plus d’un large catalogue de visuels commentés, ce livre raconte aussi les coulisses et les occupations d’un petit éditeur grâce aux textes présents tout au long de l’ouvrage. Un achat à ne pas regretter pour qui veut en savoir plus sur ces sujets, surtout au regard de son édition très limitée.
En deux mots : Cornélius coté coulisses
Collectif aux éditions Cornelius – 160 pages – 19 € (fdp inclus)

MURENA T6

Marqué par les intrigues et les vengeances, ce tome 2 du deuxième cycle de Murena est riche en duels, que ce soit au corps à corps entre anciens esclaves rancuniers, ou plus subtils entre l’empereur et Lucius Murena. Le héros quitte Rome à la recherche de sa compagne, qui le mène tout droit dans une Gaule enneigée en prise avec un druide fou. Si l’ensemble est toujours aussi excellent, ce détour par la Gaule n’est pas sans rappeler des séries dites historiques un peu pompeuses, dont on se serait bien passé.
En deux mots : Duel à tous les niveaux
De Dufaux et Delaby aux éditions Dargaud – 52 pages – 11 €

SURVIVANT T4

Le tigre de Tokyo est affamé. Satoru ignore comment s’en débarrasser, à moins qu’un autre rescapé ne lui vienne en aide ? Malgré un début teinté d’espoir, notre baroudeur replonge dans l’enfer du quitte ou double, avec l’avantage d’avoir su s’aguerrir pour garantir sa survie dans ce Japon apocalyptique. Anticipant à merveille des séries du même acabit (Dragon Head, Lost), Survivant est une oeuvre élogieuse sans temps mort, dense et capable de vous faire manquer votre station de train !
En deux mots : Run Satoru, run !
De Takao Saito aux éditions Kankô (Milan) – 400 pages – 7 €

SUBARU T9

Fruit du hasard et de la destinée, Priscilla et Subaru se préparent pour danser chacune de leur côté le paroxysme du ballet classique : le boléro de Ravel ! Entre le désir de communiquer avec l’au-delà ou de surpasser ses souffrances, toutes les méthodes sont permises pour toucher une dimension sans sonorité ni couleurs, réservée aux élus. Les examens d’accès à ce Nirvana sont intenses et sensationnels. Si les climax sont moins impressionnants qu’au début, ce manga hors-normes vous transportera avec fougue !
En deux mots : Brûle mon cosmos !
De Masahito Soda aux éditions Akata (Delcourt) – 230 pages – 7,50 €

LES PUISSANCES DE L’INVISIBLE

Ou comment Tim Powers, un romancier as de l’historico-fantastique décide de se lancer dans les arcanes de l’espionnage sans pour autant abandonner son domaine de prédilection. Résultat, un très bon cru qui louche assez ouvertement vers l’aventure à la Indiana Jones, avec un chassé-croisé entre espions à Londres, Paris et Berlin. Des débuts de la seconde guerre mondiale au plus chaud de la guerre froide, Les puissances de l’invisible nous mène vers la piste du secret du mont Ararat, des djinns légendaires et de l’immortalité…
En deux mots : Les barbouzes de l’arche perdue
ROMAN de Tim Powers aux éditions J’ai Lu – 687 pages – 9,40€

Précédents albums.