Dupuis perd Kid Paddle

L’information a de quoi faire trembler le landerneau de la bande dessinée. Le site Lesoir.be annonce le départ de Midam et de son Kid Paddle des éditions Dupuis, pour fonder sa propre maison d’édition. Nommée Mad Fabrik, la structure proposera dès 2010, le nouvel album du gamin fan de jeux vidéo ainsi que la suite de son spin-off, Game Over, proposant des gags mordants sans dialogue qui voit un petit barbare malmené sans ménagement. Avec ses 11 tomes au compteur, dont le dernier en date Le retour de la momie qui pue, qui tue a été tiré à près de 400 000 exemplaires en 2007, sa série dérivée à succès et son dessin animé, le petit personnage fait partie des poids lourds de la maison d’édition belge.

Créé avec deux associés, la compagne de Midam, Araceli Cancino déjà partie prenante dans la vie de la famille Paddle et Dimitri Kennes, l’ancien patron de Dupuis parti après sa tentative de rachat loupée, la maison d’édition devrait développer certains produits dérivés, comme un livre consacré à Kid Paddle et un long-métrage. Fin de partie pour Dupuis et comme on dit dans les jeux vidéo : Here comes a new challenger !