Esthétique et filature : un cocktail signé Tanxxx et Mandel

Une femme avec une femme. Des paroles qui valent tant pour cette association d’auteures, Lisa Mandel et Tanxxx le temps d’Esthétique et filature, que de Marie, leur personnage principal. Si les ambiances de ce one shot qui vient de sortir chez KSTR fleurtent entre le polar noir et la chronique quotidienne, le thème du bouquin reste l’homosexualité, déjà abordé par Mandel dans Princesse aime princesse.

Mais cette fois, la multitude de personnages attirés par le même sexe est telle, qu’on s’approche aussi de la comédie. Gays, lesbiennes, bi, il y en a pour tous les goûts. Bien sûr, pas question de prendre ça au premier degré. Le côté série B de l’ouvrage est là pour le rappeler, de son titre « Esthétique et filatures » à ses graphismes rocks et débridés.

De ce point de vue, Tanxxx défriche le terrain entre un Charles Burns et un Jamie Hewlett pour les gueules et l’expressivité. Plutôt cool, même si les dessins sont inégaux, surtout par rapport aux pleines pages d’illustrations très réussies. Si c’est cet aspect du travail de la dessinatrice qui vous intéresse le plus, Tanxxx 2, son nouvel artbook aux éditions Charrette devrait vous plaire. Au petit format, pour 9 euros, il propose une soixantaine de pages d’illus au traitement des noirs remarquable (rien à voir avec l’esclavage).

Esthétique et filature © Casterman, Mandel, Tanxxx.

Tanxxx 2 © Charrette, Tanxxx.