Gainsbourg de Sfar se dévoile

« Ce n’est pas un biopic sur Serge Gainsbourg, c’est un mensonge basé sur tous les mensonges de Serge Gainsbourg. C’est ultra-documenté mais faux. C’est un conte […] mais je veux que l’émotion soit réelle. Je veux retrouver les films de Prévert, de Fellini. Je n’aime pas le cinéma réaliste, je trouve ça moche, j’aime le vrai cinéma, à l’ancienne presque. » Ce n’est pas à nous que Joann Sfar, réalisateur du film sur Gainsbourg, le raconte, mais à Studio Cine Live qui dans son numéro de juin “spécial Cannes” s’invite sur le plateau du film.

Dans un dossier de 4 pages, le mensuel ciné a pu capter quelques déclarations d’acteurs, décrire plusieurs scènes et échanger trois mots avec Joann Sfar qui vient de se remettre à dessiner depuis quelques semaines. Les photos de Lucy Gordon – choisie pour le rôle de Birkin parmi 500 prétendantes – et Éric Elmosnino en Gainsbourg sont troublantes, tant la ressemblance avec les deux artistes est proche. En revanche, toujours aucun élément sur l’aspect fantasmé et fantastique du projet, qui devrait présenter son lot de créatures bizarroïdes.



Images glanées sur journaux.fr