Geluck condamné pour plagiat

Alors que le célèbre dessinateur recevait l’insigne de Commandeur de l’Ordre de la Couronne, en Belgique, le tribunal de grande instance de Paris le condamnait lui et TF1 pour plagiat, suite à une plainte des Imbéciles Associés, comme le révèle le site Arrêt sur images, informé par le plaignant. Ces derniers ont produit de nombreux sketches en 1987 et ont retrouvé bon nombre de leurs gags dans ceux de Phillipe Geluck, diffusés en 1990 dans l’émission Un peu de tout, sur TF1.

  1. Plutôt que de critiquer méchamment ceux qui soulignent vos erreurs (car reprendre une information sans la vérifier reste du même niveau), pourquoi vous ne corrigez pas le tir ?

    « je suis à fond pour la rigueur journalistique, d’où quelle vienne. »
    Il reste maintenant à appliquer ces belles paroles plutôt que de railler ceux qui pointent le doigt sur vos propres ratés.

  2. je propose
    « Ca ne change rien au talent de Geluck, qu’on a déjà vu se manifester spontanément dans de nombreuses émissions. »
    et « vous faites plein de fautes d’orthographes. »

    ce qui est vrai dans les deux cas. 😉

    nous louons le talent de TALLENE pour vérifier les scoops. clap clap.
    son pulizer lui sera emailé sous une quinzaine.

    je suis à fond pour la rigueur journalistique, d’où quelle vienne.
    Woodward & Bernstein, nous ont tracé la voix.

  3. Bien dit Trouba mais moi j’attends l’avis de Jean Latuelle sur ces nouveaux développements, j’ai fini mes sudodoku et y’a rien à faire sur le pont inférieur du PP.

    Au boulot, Jean, fais nous rire. 😆

  4. sur actua BD, Tallène se félicite tout seul de sa clairvoyance (on est jamais mieux servi que par soi-même) et du fait qu’il continue, pendant que tout le monde se bronze la raie au soleil, un travail de fin limier de la BD à dénicher des infos sur les sites des autres.

    p’tain, VIVEMENT la rentrée.

    c’est vrai que si on ne peut plus faire confiance à « ARRÊT SUR IMAGES »,
    on est dans la merde…

  5. c’est aussi le problème de la paternité des gags d’humour.
    vuillemin avec ses SALES BLAGUES mets en images des blagues qu’on se racontait au collège. il a récupéré toutes les blagues qui trainaient et les as élevé au rang d’art, par son style et sa hargne inimitable.

    coluche récupèrait tout ce qui passait aussi.

    et si les sainte inquisition de moulinsart attaquait pour plagiat tous les belges qui ont pompés le petit reporter… là ils seraient vraiment riches.

  6. Voila ce que c’est quand on abuse des mojitos, le Pacific Princess se crashe sur les récifs de la désinformation muaha 😆

  7. En fin de compte l’auteur n’y serait pour rien d’après ActuaBD. On a suivi un peu vite Arret sur images, d’habitude pointu et très rigoureux.

  8. Que celui qui n’a jamais piqué une idée au voisin lui jette la première pierre ! (Et il s’en allèrent les uns après les autres en commençant par les plus vieux, Evangile selon ST Pasa) 😆

  9. D’après Actua Bd 😉 pas de plagiat mais une embrouille entre les 4 auteurs des dits sketches sur la répartition des droits du DVD dont acte haha keskon est langue de put’, sorry, Le Chat !

  10. oui, son grand talent de dessinateur était bien visible chez drucker tous les dimanches…

    en même temps, c’est le moment de lui tomber dessus, il doit lui rester un peu de sous, même une fois l’ISF payé…

  11. 😆 PWND le roi belge !
    Et quand on lui demande s’il a, comme Coluche, de l’aide pour faire ses gags, la réponse fuse, une fois : « Non , mais je travaille seul mais beaucoup. »
    Mouahaha le gros matou matois ROTF ! 😆 (^ ^)

  12. Ca ne change rien au talent de Geluck, qu’on a déjà vu se manifester spontanément dans de nombreuses émissions.

  13. Ce qui me semble bizarre, c’est qu’on retrouve Kafka et Lefred Thouron aux indicatifs des deux émissions (voir à la fin ici pour le générique de Un peu de rien http://www.youtube.com/watch?v=7OK3WBFDOug&NR=1 ), ce qui me laisse penser qu’il s’agit bien de remake, plus que de plagiat (refait à l’identique ainsi, ce serait stupide). Peut-être les gags inventés par Kafka et Lefred pour « 3 imbéciles » ne leur appartenaient plus (mais appartenaient à la boite de production), il s’agit plus d’un litige juridique sur les droits d’auteur que de plagiat.
    Il serait intéressant d’avoir la version de Kafka et Lefred ainsi que celle de Gelluck.

Les commentaires sont fermés.